Discord icon

Étape 13 : Douces Mélodies

Étape 13 : Douces Mélodies

 

La porte du garage s'ouvrit lentement, de plus en plus béante, avec un rugissement semblable à celui d'une bête. Le bruit cascadait dans la rue, remplissait l'air du matin avec son vacarme assourdissant. Pour ceux qui n'était pas encore réveillés, c'était un raffut très désagréable qui brisait la paix fragile du matin.

Pour Sunset Shimmer, c'était un chœur d'anges.

Elle s'assit sur la Thunderbird noire, actionna la manette de gaz à maintes reprises, et laissa le bruit du tonnerre l'envahir. Elle se pencha avec son autre main et caressa la finition fraîchement repeinte, ses doigts traînèrent sur la surface brillante et lisse.

"Je n'arrive pas à y croire. Elle ronronne comme un chaton", roucoula Sunset. Elle regarda le jeune homme taché d'huile appuyé contre le mur et qui avait l'air assez fier de lui. "Greaser, je ne sais pas comment tu as fait, mais tu es un génie !"

Greaser ricana. "Ne me le dis pas à moi, dis-lle à ma mère. Elle pense que réparer des motos et jouer dans un groupe et un 'gaspillage de mon talent.'" Il se retira du mur et haussa les épaules. "Mais bon, je suis juste content d'aider."

"Ouais, tu n'as pas idée de ce que ça signifie pour moi." Sunset reposa sa tête sur le tableau de bord et soupira de bonheur. Plus de transports en commun ou, Celestia l'en préserve, de marche. Elle pouvait conduire où elle le voulait, quand elle le voulait. Elle ouvrit un œil. "D'ailleurs, pourquoi ça à prit aussi longtemps ?"

"Hé, tu sais combien de temps il faut pour avoir les pièces ?" Greaser tapa son pied contre le moteur. "Sérieusement, elle avait presque besoin d'être refaite entièrement. Pourquoi tu penses que j'ai facturé autant ?"

Sunset leva les yeux au ciel. Cela lui avait pris une énorme part de son argent. C'était la raison pour laquelle elle mangeait que des boîtes de raviolis et des pommes. Et pourquoi elle ne pouvait pas se permettre d'acheter cette veste en cuir.

Pas grave, ça en valait la peine.

Greaser refit le tour de la moto, satisfait de son œuvre. "Elle tombait en morceaux quand tu l'as apporté ; je suis surpris que tu ai réussi à la conduire si longtemps. Tu l'avais trouver où, dans une décharge ?"

"Oui", répondit honnêtement Sunset.

"Eh bien, bravo pour l'avoir maintenue en vie aussi longtemps."

Sunset ré-actionna la manette de gaze, et laissa sa moto rugir avec ferveur. "Merci encore, Grease."

Grease marchait vers son établit et sourit. "Pas de problème, Sunset. Sinon, Flash Drive va être en concert ce week-end. Tu vas venir ?"

Sunset ramassa son casque du sol, et concentra son regard sur sa peinture rouge vif. "Non."

"T'es toujours en froid avec Flash ?"

Sunset mit son casque, leva la visière et répondu : "Je ne sais pas où nous en sommes, mais je doute qu'il veut me voir là-bas. À un de ces jours, Grease." Sans attendre de réponse, Sunset ferma sa visière et retira la béquille. Avec une secousse de la main, la moto décolla du garage, partit dans la rue et laissa un nuage de poussière et de gravier sur son sillage.

Sunset ne voulait pas penser au passé, ni à l'avenir. Elle voulait juste vivre dans le présent, et maintenant, elle était libre ! Elle fonça dans la rue, en brisant le silence de la banlieue quand elle passa. Elle pouvait sentir ses cheveux fouetter derrière elle, le vent frotter contre son corps.

Elle rejoignit la route principale et se dirigea vers la bretelle de sortie, pendant qu'elle augmenta la pression sur l'accélérateur. Elle circula dans et hors du trafic du matin, stupéfiée que ses compétences de conduite n'était pas encore rouillées. Apprendre à conduire n'avait pas été la chose la plus facile pour Sunset, mais une fois qu'elle avait pris le coup de main, c'était devenu la chose la plus naturelle du monde.

La route s'offrit à elle, et Sunset donna une autre pointe de vitesse à sa moto. Elle sourit d'une oreille à l'autre sous son casque, et se délectait du sentiment de liberté qu'elle ressentait. Elle aurait pu juste continuer, et laisser tout derrière elle. Voyager sur la route au courant de son cœur, et ne pas à avoir à se soucier d'autre chose que d'elle-même. Elle pourrait être libre, dans tout les sens du terme.

L'idée était tellement tentante que Sunset l'avait vraiment considéré. Jusqu'à ce que l'images de six filles en particulier flottèrent dans sa tête, toutes souriantes et accueillantes. Il y avait une force subtile dans son cœur, qui lui demandait de revenir.

C'était une idée risible, dans une vie précédente, Sunset l'aurait rejeté sans se poser de question. Mais maintenant qu'elle avait appris à les connaître, les abandonnait lui semblait... sans-cœur.

Ça, et aussi qu'elle doutait d'avoir assez d'argent pour payer la nourriture et l'essence pour très longtemps.

Par-dessus le son du moteur, Sunset entendit une sirène se rapprocher. Elle regarda dans son rétroviseur et vit une voiture de police noir et blanc la suivre, avec des lumières de couleurs vives qui clignotaient.

"Et merde", murmura Sunset pendant qu'elle allait sur le bord de la route. Elle s'arrêta, retira son casque, et prit une bouffée d'air frais.

La voiture de police se gara derrière elle, et y sortit un officier vêtu d'un uniforme bleu qui correspondait à ses cheveux. Ça peau pâle rappelait beaucoup Vinyl Scratch à Sunset. Peut-être était-il lié ?

Quand il approcha de Sunset, il leva ses lunettes de soleil et lui demanda : "Mademoiselle, savez-vous pourquoi je vous ai arrêté ?"

"Ouais, je roulais à une trentaine de kilomètre heure au-dessus de la limite de vitesse."

Il haussa un sourcil. "Bien... merci de ne pas jouer l'idiote avec moi. Vos papiers, s'il vous plaît."

Sunset sortit son portefeuille et lui remit son permis. "Euh, écoutez... Officier Armor", dit-elle, après avoir lu le badge épinglé sur sa poitrine. Armor... Armor... Je suis sûr d'avoir déjà entendu ce nom quelque part." À propos de la carte grise... "

"Sunset Shimmer ?" demanda-t-il avec de grands yeux.

"Oui. Il y a quelque chose qui ne va pas ?" Elle le regarda l'inspecter elle puis son permit, d'un air concentré.

"Écoutez", dit-il après une minute de silence, "Je vais vous laisser un avertissement pour cette fois. Assurez-vous de respecter la limite de vitesse dorénavant. Je ne veux pas avoir à vous arrêter à nouveau." Il remit le permit à Sunset.

"Euh, merci." remercia Sunset avec confusion. Quand elle releva les yeux, il marchait déjà vers sa voiture de patrouille.

Quand il monta dans sa voiture et démarra le moteur, il y sortit la tête et demanda : "Vous ne devriez pas être à l'école ?"

"Ouais..."

"Alors allez en classe, Mlle Shimmer."

Quand l'Officier Armor partit, Sunset ne pouvait pas s'empêcher de répéter son nom à maintes reprises dans sa tête. "Je sais que je l'ai déjà entendu, mais où ?" Elle démarra sa moto et repartit sur la route, quand elle se rappela enfin.

"Ils se sont fait arrêter par ce poulet de Shining Armor à cause de toi !"

Oui, pensa Sunset, C'était lui qui avait arrêté ces deux imbéciles. Mais, pourquoi m'a-t-il laisser partir ? Il avait appris que c'était elle qui avait battu ces deux gangsters ? Quand même, ça semblait antiréglementaire pour lui de laisser Sunset partir pour ça.

Sunset rejeta ses pensées. Peu importe la raison, au moins elle avait évité une amende.

 

******

 

C'était l'heure du déjeuner quand Sunset décida de revenir au campus. Elle gara sa moto dans le parking de l'école, secoua ses cheveux pendant qu'un visage rose familier s'approcha d'elle.

"Tu es là, Sunset ! On se demandait où tu étais allée." Les yeux de Pinkie atterrit sur la moto noire. "Ah, tu as récupéré ta moto, c'est génial !"

"Ouais", acquiesça Sunset. Avec la vitesse d'un serpent, elle claqua la main de Pinkie. "Et si tu y touche, je te fais faire le grand tour de la roue avant. Compris ?"

"Compris."

"Bien." Elle sourit, et marcha vers le bâtiment principale avec Pinkie. "Donc, quoi de neuf, Pinks ?"

"De neuf ? Hmm, voyons voir... oh ! Les dents de Pound Cake arrivent ! Je le sais parce qu'hier, il m'a mordu et ça à fait très mal ! Eeeet, j'ai eu un B à mon devoir d'Anglais hier. Eeeet... "

Pourquoi est-que je lui ai demandé quelque chose ? se réprimanda Sunset.

"... Oh, et comment j'ai pu oublier ? Je vais avoir une chasse au bonbon/soirée pyjama à Halloween, la semaine prochaine ! Tu veux venir ?"

"Pas vraiment."

Pinkie fit la moue, avec des yeux de plus en plus grands. "Aww, s'il te plaaaaaaaît ? Tout le monde va être là !"

"Bon, d'accord, je vais venir." Pas que j'ai vraiment le choix maintenant.

"Youpi !" Pinkie rebondit autour de Sunset et commença à faire la roue dans le couloir. "Tu vas beaucoup t'amuser ! On va aller chez moi et avoir des cupcakes et des glaces, puis on se racontera des histoires effrayantes et on rôtira des marshmallows ! Ça n'a pas l'air amusant ?"

"Non."

Pinkie poursuivit sa course dans le couloir. "Tu dis ça maintenant, mais attends que tu y sois ! Tu vas adorer !" Elle partit dans la cafétéria avec Sunset derrière elle, et s'arrêta à leur table habituelle.

"Les filles, devinez quoi ? Sunset a accepté de venir à la fête d'Halloween !"

Rarity leva les yeux de son sandwich. "Bien, c'est bon à entendre. Plus on est fou plus on rit." Elle sourit. "Alors, en quoi tu vas te déguiser ?"

"Rien", répondit catégoriquement Sunset. "Vous n'êtes pas un peu trop vieux pour vous déguisez ?"

"Oh bien sûr que non", répondit Rarity. "C'est toujours amusant."

"Et c'est des bonbons gratuits !" dit Pinkie, avec l'air le plus sérieux que Sunset n'avait jamais vue. "Tu ne peux pas dire non à des bonbons gratuits !"

Ouais, conserve cette philosophie, Pinkie.

"À part les bonbons gratuits", dit Twilight, provoquant un regard sceptique chez Pinkie. "C'est toujours amusant de se déguiser en quelque chose. Avec mon amie, nous avions l'habitude de prendre des accessoires de notre classe de théâtre et de se déguiser avec des costumes ridicules." sourit Twilight, avec un air de nostalgie.

Sunset dédaigna, prit une pomme du plateau d'Applejack et ignora le regard qu'elle lui donna. "Je n'ai jamais compris le sens de tout ça, même à Equestria."

"Ils ont Halloween à Equestria ?" haleta Pinkie.

"Pas exactement. Nous avons quelque chose appelé Nightmare Night. C'est un peu la même chose, sauf que les origines sont différente. L'histoire raconte– mmmph !"

L'histoire de Sunset avait été écourté par Pinkie, qui mit la main sur sa bouche pour la faire taire. "Nonononon ! Garde la pour la fête ! Ça fera une bonne histoire effrayante !" Elle retira finalement sa main, pas du tout affecté par le regard de mort de Sunset.

"Sinon", intervint Rarity, "tu es sûre que tu ne veux pas te déguiser comme nous toutes ?"

"Sûre. Je ne sais même pas en quoi je voudrai me déguiser."

"Oh, oh !" Pinkie agita sa main en l'air. "Tu pourrais totalement te déguiser en démon !"

Cette fois, le regard de Sunset eut un effet sur Pinkie. Elle baissa sa main et se laissa tomber dans son siège, avec un air très embarrassé. "Trop tôt ?"

"Beaucoup trop tôt", gronda Sunset dans un faible sifflement.

"Bien", intervint Rarity à nouveau. "Si tu changes d'avis, je serais plus qu'heureuse de t'aider à faire le costume."

Sunset se pencha en arrière dans son siège et croisa les bras. "Merci, j'y penserai."

 

******

 

Il y avait qu'un grincement pour occuper les pensées de Sunset alors qu'elle était seule dans le hall principale de l'école, à polir les différents trophées et médailles remportés au fil des ans. Elle avait passé le reste de la journée dans une mauvaise humeur et put seulement passée sa frustration en lavant les prix avec plus de force que nécessaire.

"Oh, pourquoi tu n'irais pas déguiser en démon ?" dit Sunset en élevant la voix d'un octave, pour imiter Pinkie. Elle grogna et frotta la surface du trophée d'or avec plus de force. "La vie est qu'une grosse blague pour toi, pas vrai ?"

Elle souleva le trophée, et regarda dans son reflet étincelant. "Je parie que tu ne rirais pas... si tu étais à ma place", murmura-t-elle.

Un visage de démon apparut à la place de la sienne, et Sunset laissa tomber le trophée, qui fit un fracas sur le sol. Elle tint sa main sur son cœur, et respira profondément pour essayait de se calmer. "Tout vas bien, Shimmer. Tu es juste en train d'imaginer des choses."

Avec une dernière bouffé d'air, Sunset se baissa à ses pieds, ramassa le trophée et le remit à sa place. Elle baissa les yeux sur la rangée de prix, tous étincelants sous la lumière fluorescente. Son travail terminer, Sunset prit le produit nettoyant et le chiffon qu'elle utilisait puis les remmena au placard de la concierge.

Elle ferma la porte, et essuya ses mains sur son jean, pour tenter de retirer l'odeur du produit. Quand elle retourna dans le couloir, un charmant bourdonnement commença à chanter dans ses oreilles. C'était un soprano jouer doucement sur des cordes souples. Sunset n'avait jamais entendu un son aussi merveilleux avant.

Elle se dirigea vers la musique, comme absorbée par l'appel d'une sirène, et avec hâte de savoir d'où ça venait. Sa recherche l'amena à une petite salle de classe, celle utilisée pour les cours de musique. Elle regarda par la fenêtre et était véritablement surprise par qui elle vit.

Twilight Sparkle était assise à l'avant de la salle vide, un violon sous le menton, son arc en main qui dansait sur les cordes, créant une douce musique.

Très calmement, Sunset ouvrit la porte et se glissa dans la salle, Twilight ne fit pas attention aux charnières qui grincèrent. Sunset resta contre le mur du fond, et continua à écouter le solo de Twilight, ravie par chaque note et fasciné par chaque accord. C'était comme écouter une pièce de symphonie. La mélodie était si belle, si pure, qu'elle avait presque envie de pleurer.

Lorsque le dernier accord disparu, Sunset ouvrit les yeux, inconsciente qu'elle avait été emporté par la musique. Elle profita de la pause de Twilight, pour dire d'une voix rauque : "C'est... c'était magnifique."

"Ah !" Twilight sursauta avec son violon, elle le rattrapa et le tint près de sa poitrine. Elle pivota sur son siège et regarda Sunset avec des yeux écarquillés. "Oh, c'est toi. Depuis combien de temps tu es là ?"

Sunset haussa les épaules. "Je ne sais pas. J'ai perdu la notion du temps." Elle se dirigea vers l'avant de la salle et tira une chaise. "Je ne savais pas que tu jouais d'un instrument."

Twilight regarda tendrement son violon. "Oui. J'ai commencé quand j'avais environ six ans. Mon ancienne école demandait à chacun de participer à une activité parascolaire, j'avais donc rejoint l'orchestre de l'école."

"Tu y joues vraiment bien, Sérieusement, tu sais vraiment, vraiment bien y jouer."

Les joues de Twilight brûlèrent rouge vif à la louange. "Merci, mais je n'y joue pas si bien que ça."

Sunset la regarda avec étonnement. "Tu plaisante, non ? Tu t'es entendu jouer ? La présidente de l'école de l'année dernière jouait du violoncelle et a obtenu une bourse d'étude complète pour une école de musique. Et je pense que tu joues mieux qu'elle !"

"Tu le penses vraiment ?"

"Presque sûre", acquiesça Sunset.

Twilight joua avec ses cheveux et dit : "J'apprécie vraiment, Sunset. Mais, c'est vraiment plus qu'un passe-temps qu'autre chose. Je ne pense pas que je veuille aller dans une école de musique."

"C'est dommage. Tu pourrais être célèbre. De renommée mondiale, même."

"Peut-être." Twilight secoua la tête. "Mais, je ne veux pas devenir célèbre pour ma musique. Je veux être une scientifique ou une physicienne. Je veux aider le monde entier."

Sunset souffla ses cheveux de son visage, et leva les yeux au ciel. "Eh bien, fait ce que tu veux, je suppose."

"Est-ce que tu joues d'un instrument ?"

"Non. Flash a essayé de m'apprendre la guitare mais..." Elle regarda ses doigts minces. "Je n'ai jamais réussi à prendre le coup de main."

Twilight soupira, et remua dans son siège. "Chaque fois que je lui parle, il semble triste. Est-que... l'autre Twilight lui a fait quelque chose ?"

Sunset secoua la tête. "La princesse poney n'a rien fait. Il est juste tomber amoureux d'elle, et à eu le cœur brisé quand elle est partie." Elle haussa les épaules. "C'est sa faute, vraiment."

"Oh." Twilight abaissa la tête, abattue. "Alors la raison pour laquelle il ne cesse de me parler, c'est... "

"Écoute, j'ai dit que les filles ne te traiteraient jamais comme ça, et je doute que Flash le fera. Mais il est tombé amoureux d'une fille qui te ressemble et il ne sait pas quoi faire avec ça. L'idiot", ajouta Sunset dans un souffle. "Il a encore des sentiments pour 'Twilight Sparkle', il doit juste se rendre compte que ce n'est pas toi."

"C'est un peu triste quand on y pense." Twilight commença à accorder son violon, en le testant avec quelques notes. "Mais, je ne pense pas que je pourrais retourner ses sentiments de toute façon."

Sunset haussa les épaules. "C'est un bon gars. Un idiot, mais un bon gars." Elle se leva et s'étira. "Quoi qu'il en soit, je suis juste venu ici pour te dire que j'ai aimé ta musique. Tu devrai le montrer aux filles ; ça te démarquera vraiment de la petite princesse."

Quand Sunset partit vers la porte, Twilight se leva et bafouilla : "A-Attend, Sunset, euh... tu veux qu'on rentre ensemble comme la dernière fois ?"

"Nope, j'ai récupérer ma moto. La marche c'est pour les minables."

"Tu as une moto ?"

"Oui, je viens de le dire, génie", se moqua Sunset.

Twilight baissa les yeux, et se frotta l'arrière de sa tête. "Désolé. Euh, je crois que je te verrais demain alors."

Décidément, pourquoi elle a l'air si triste ? Sunset la regarda s'asseoir et ramasser son violon, puis jouer quelques notes douces. Elle pouvait entendre la mélancolie en eux. Ugh, pourquoi je fais ça ?

Sunset frotta ses tempes et proposa : "Twilight, tu ne veux pas que je te conduise chez toi ?"

Twilight leva la tête. "Me conduire ? En moto ?"

"Bah, Ouais."

"Je-je ne sais pas. Ce n'est pas dangereux ?"

"Normalement, non."

Twilight joua avec ses doigts avec un air très anxieuse. "Je ne sais pas vraiment ce que mes parents diraient si ils me voient sur une moto."

"Alors ne leur dit pas." Sunset sentit sa patience s'user rapidement quand Twilight continua à y réfléchir. "Très bien, tu as trois secondes pour décider. Deux..."

"D'accord, d'accord, je vais essayer", dit hâtivement Twilight. "Promet-moi juste que rien de mal va arrivé, d'accord ?"

"Je te promet que rien de mal va arriver." Sunset avait été forcée de le dire, mais elle se demandait si les forces de la nature se conformaient à cette règle. "Maintenant, prends tes affaires, j'aimerais y aller maintenant."

Sans un autre mot, mais avec un sourire, Twilight emballa rapidement son violon et attrapa son sac à dos. Les deux quittèrent la salle de musique, et s'arrêtèrent au casier de Sunset pour qu'elle puisse récupéré son casque avant de partir au parking.

"C'est ta moto ?" Twilight examina la moto noire. "Elle te convient bien."

"Je prends ça pour un compliment."

"Oh, ne t'inquiète pas, c'en était un." assura hâtivement Twilight. "Alors, euh, tu la eu où ?"

"Flash et moi l'avons trouvé dans une décharge il y a quelques années. Nous l'avons réparé et il me l'a laisser la garder. Mais je croie que nous n'avons pas fait un aussi bon travaille que nous l'avions pensé. Elle tombait en pièce, jusqu'à ne plus marcher dû tout. Je l'ai laisser à un de ses amis pour qu'il la répare pour moi, et il fait du très bon travail."

Twilight poussa la roue avec son pied. "Alors... c'est sûr maintenant, pas vraie ?"

"Oui, oui, c'est sûr. Fais-moi confiance, d'accord ?"

"... Où sont les ceintures de sécurité ?"

"Il n'y pas de ceintures de sécurité", gémit Sunset.

Twilight leva les yeux vers elle, puis pencha la tête sur le côté. "Alors... comment je suis censée monter avec toi ?"

"Tu t'accroches à moi." Sunset balança sa jambe par-dessus la moto et tourna la clé dans le contact, ce qui lui valut un rugissement de la moto. "Aller, monte", ordonna-t-elle.

Après un bref moment d'hésitation, Twilight grimpa derrière elle, et enroula ses bras autour du ventre de Sunset. "Je ne me sens pas très en sécurité là-dessus !" cria-t-elle par-dessus le moteur.

Sunset soupira de frustration, elle enleva son casque et l'enfila sur la tête de Twilight. "Là. Maintenant, assis-toi, tais-toi et ne tombe pas." Elle retira la béquille, démarra, sortit de sa place de parking avant de mettre réellement les gaz. Elles décollèrent avec une secousse, Twilight se serra à Sunset, avec tout son corps qui tremblait. Bien que Sunset trouvait ça amusant dans une certaine mesure, elle espérait vraiment que Twilight ne tombera pas.

Le vent frottait contre le visage de Sunset, piquait ses yeux et lui faisait regrettée d'avoir donnée son casque à Twilight. Cependant, elle était heureuse que le trajet était court, Twilight n'habitait pas trop loin de l'école. Sunset ralentit un peu quand elle entra dans la paisible banlieue, la similitudes de la plupart des bâtiments la rendait encore mal à l'aise.

Elle s'arrêta en face de la maison de Twilight et coupa le moteur. Twilight était encore accrochée fermement à elle, son casque enfoncé dans le dos de Sunset.

"Hey, Sparky. Tu peux lâcher maintenant. Nous sommes arrivées."

Twilight leva lentement la tête, comme si elle avait peur que la moto redémarre soudainement. Elle enleva son casque, le remit à Sunset avant de descendre du véhicule et de faire quelque pas hésitants vers son portail. "Hé... ce... n'était pas si mal... en fait..."

Sunset rit à l'expression de terreur sur le visage de Twilight. "Ne t'en fait pas, tu t'y habituera avec le temps."

Il eut un bruit, et les deux filles leva les yeux pour voir la porte ouverte et, à la grande surprise de Sunset, Officier Armor y sortir la tête.

"Oh, Shiny !" cria Twilight, ses craintes disparurent instantanément. "Je ne savais pas que tu étais à la maison."

Shining sortit dehors, avec des vêtements décontractés, par opposition à l'uniforme dans lequel Sunset l'avait vu avant. "Mon service c'est fini plus tôt aujourd'hui. J'allais partir te chercher dans une minute en fait, mais je vois... que quelqu'un la déjà fait." Il regarda Sunset avec méfiance.

Sunset lui sourit, surtout comme une vielle habitude qu'elle avait quand quelqu'un la regardait comme ça. "Bonjour, Officier Armor."

Il descendit les marches, et s'arrêta pour donner un rapide câlin à Twilight. "Mlle Shimmer."

Twilight les regarda. "Vous vous connaissez vous deux ?"

"Nous nous sommes rencontrés plus tôt aujourd'hui", déclara Shining. "Mlle démon de la vitesse allait un peu trop vite sur la route."

L'œil de Sunset se crispa.

Shining baissa les yeux vers Twilight. "Peux-tu nous laisser une minute, Twi ?"

Twilight plissa les yeux. "Shining..." avertit-elle.

"Nous allons juste parler, promis."

Elle le regarda pendant quelque seconde, avant de hocher la tête "Très bien." Elle sourit et fait signe à Sunset. "À demain, Sunset !"

Shining ne parla que quand Twilight avait disparu derrière la porte. "Sunset Shimmer."

Sunset leva un sourcil. Elle avait déjà reconstitué toutes les pièces, maintenant elle attendait juste pour entendre la confirmation. Et voir ce que sera son jugement.

"Jolie moto", complimenta-t-il. Ce n'était pas ce que Sunset s'attendait à entendre en premier.

"Oh, merci." Elle pouvait encore sentir l'examen de l'œil critique de Shining.

Il eut une longue minute de silence avant qu'il parla à nouveau : "Twilight... elle dit du bien de vous. Honnêtement, je ne m'attendais pas à que vous soyez... "

"Que je sois quoi ? Vêtus de cuir et au volant d'une moto ?" demanda Sunset d'un ton accusateur.

Shining se frotta l'arrière de son cou avec un air coupable. "Eh bien, oui. Désolé... vous n'êtes pas ce que j'imaginais."

"Hmph." Elle atteignit ses clés jusqu'à ce que la voix de Shining l'arrête.

"Mais, vous avez sauvé ma sœur."

Ah, nous y sommes. Bien, tant pis pour ma théorie de Vinyl Scratch. Elle le regarda, pendant qu'elle attendait qu'il continue.

"Alors, ça doit compter pour quelque chose. Twilight pense que vous êtes une excellente amie– "

Twilight a un mauvais jugement.

" –Donc je ne dois pas fermer les yeux là-dessus. Regardez, ce que j'essaie de dire, c'est que... je vous remercie. Merci beaucoup."

Sunset aurait ri si elle n'avait pas vu Shining essuyer une larme rapidement. Au lieu de cela, elle sourit doucement et dit : "Ce n'était rien. Sérieusement, n'en parlez pas." Elle mit son casque et démarra le moteur alors que Shining éleva la voix.

"Évitée les problèmes, Sunset ! Je ne vous laisserez pas partir la prochaine fois !"

Sunset sourit à l'intérieur de son casque. Sa moto dégagea le bruit d'un coup de tonnerre et elle décolla du trottoir, puis partit dans la rue.

Vous n'avez pas dit s'il vous plaît.

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.