Discord icon

Chapitre 45 : Un discours et une Foire

Alors que le soleil de cinq heures de l’après-midi s’affichait au-dessus des plaines, une troupe de minotaures arriva devant un fort, l’air épuisés. Certains boitaient ou épaulaient leurs camarades blessés.

 

‘‘Eh bien les gars… On dirait que vous revenez du Tartare.’’ commenta un des soldats montant la garde devant l’édifice militaire.

 

‘‘Non… pas le Tartare… Comparé à là d’où on vient, le Tartare est un paradis…’’ lui répondit faiblement un de ceux qui rentraient, sans prendre la peine de regarder celui à qui il s’adressait.

 

‘‘Kof, kof… On fait quoi maintenant lieutenant ?’’ demanda à un des siens un autre soldat en toussant, ses poumons souffrant de l’air toxique respiré. ‘‘Lieutenant ?’’ redemanda-t-il alors qu’ils rentraient dans le fort et que son supérieur restait muet, couché sur un brancard de fortune construit avec des branches.

 

‘‘Inutile de lui parler, il est trop faible pour pouvoir répondre.’’ répondit celui qui portait avec un autre le brancard. ‘‘Bien, emmenez-le à l’infirmerie ainsi que les autres blessés graves.’’ continua-t-il en laissant quelqu’un le remplacer. Mais avant qu’il ne parte, il sentit son bras être retenu par quelqu’un. En se retournant, il vit le lieutenant le retenir en ouvrant faiblement les yeux.

 

‘‘Merci… Capitaine Soldier.’’ lui dit-il faiblement avant de tomber dans les vapes et d’être emporté.

 

Tout en le regardant partir, Soldier pouvait voir les autres minotaures blessés aller dans la même direction, certains portant des traces de morsures sur le bras et le cou, d’autres des marques de brûlures ou tenant leur bras cassé ou boitant à la suite de chute de pierres.

 

‘‘Quel gâchis…’’ dit-il en observant ce spectacle, repensant au fait qu’ils étaient entrés une centaine de minotaure dans cette vallée maudite, et que seule une soixantaine en revenait.

 

‘‘Mon capitaine, vous devriez aller soigner votre bras.’’ lui suggéra un de ses soldats, qui comme beaucoup, avait pris l’habitude de le nommer par son ancien grade, afin de saluer le fait qu’il avait risqué sa vie pour sauver celle du lieutenant dans la grotte.

 

‘‘Non, ce n’est rien. J’attendrai que vous ayez reçu tous les soins nécessaires en premier.’’ répondit le minotaure en se tournant vers la rangée de montagnes, où de l’autre côté s’élevait une petite colonne de fumée dans le ciel.

 

Un miracle que le tunnel était encore là malgré les secousses… Sinon, on y serait tous restés. pensa-t-il en allant dans son bâtiment de commandement.

 

Une fois installé à son bureau, il prit un papier pour les messages par pigeon et commença à écrire, ne faisant pas attention à la douleur de son bras, où se trouvait un chiffon comme bandage et du sang séché dessus.

 

« Avons trouvé repaire des créatures équines, du dragon et du poulain sur le site des Smokey mountains. Avons mené intervention avec centaine de soldats, mais lieu était un volcan endormi qui est entré en éruption. Nombreuses pertes, autant chez nous que chez les créatures. Le poulain et le dragon semblent y être restés, de même que le troupeau du poulain dont nous avons achevés les membres restants en quittant les lieux. Les survivants des créatures équines faisaient route au Nord. Demande soutien pour évacuer nos blessés vers la capitale. »

 

Une fois le message finit, Soldier ressortit et demanda à un soldat d’envoyer le message avec les quelques pigeons qu’ils n’avaient pas pris avec eux à leur départ pour l’attaque.

 

**************************************************************************************************************************************************************************

‘‘J’ai reçu des rapports de ma circonscription… Ce n’est pas encore revenu tout à fait à la normale… Un poney a été retrouvé ligoté et les entrailles ouvertes à l’entrée d’un village. La pauvre bête a dû beaucoup souffrir avant de mourir…’’

 

C’est d’une voix consternée qu’un sénateur s’adressa à un des siens en s’asseyant à son siège, alors que le Sénat se réunissait pour la première fois depuis qu’il avait donné au Chancelier l’autorisation d’user de la force face aux émeutes, il y a quatre jours de cela.

 

‘‘Il est difficile de mettre la patte sur tous les paranos…’’ commença à lui répondre son collègue, avant de s’arrêter en affichant un air surpris. ‘‘Holà ! Eh, Protective, qu’est-ce qu’il t’est arrivé ?’’ lança-t-il en voyant venir le vieux minotaure, un bandage sur la tête avec une tache de sang séché.

 

‘‘Il ne fait pas bon d’être ami avec ceux ayant aidé l’alicorne à s’enfuir, ou même l’ayant défendu elle et ses semblables…’’ se contenta d’abord de répondre ce dernier en s’asseyant près d’eux. ‘‘J’ai été pris hier soir dans un guet-apens, par un groupe m’accusant d’être un traître.’’ s’expliqua-t-il ensuite en mettant une patte sur son bandage qui lui faisait mal.

 

Mais avant que les autres sénateurs ne puissent lui en demander davantage, le Chancelier Kalt entra dans l’assemblée qui retrouva peu à peu le silence.

 

‘‘Bonsoir à vous tous sénateurs. Bien que j’ai été occupé un certains temps avec les émeutes dans le pays…

 

-Non seulement vous ne prenez pas les bonnes mesures pour nous protéger, mais en plus, vous empêchez par vos actes le peuple de se défendre par lui-même !’’ le coupa un sénateur familier à Kalt en recevant l’approbation de membres du public. ‘‘Quand l’Etat est incapable de protéger le peuple, ce dernier a alors le droit absolu de se protéger par ses propres moyens !

 

-Sénateur Revenge, je n’ai pas fini et vous n’avez pas encore la parole.’’ lui rétorqua Kalt en gardant son calme. ‘‘Toutes mes actions n’ont pour seul but que d’assurer la sécurité des personnes et des biens. Mais pendant que nous perdons notre temps à parler de cela, des choses bien plus graves sont en train de se produire à l’extérieur de notre pays.

 

-Bien ! Alors c’est quoi la mauvaise nouvelle cette fois ?’’ questionna un autre sénateur amusé, provoquant quelques rires chez les siens.

 

‘‘Sénateurs, quand la survie même de notre peuple est en jeu, je ne pense pas qu’il faut en rire.’’ le rappela à l’ordre Kalt en fronçant les yeux et haussant la voix. ‘‘Maintenant, écoutez-moi. Tout me laisse à penser que l’alicorne à malheureusement réussi à faire revenir l’Empire de cristal.’’

 

Cette annonce provoqua un lourd silence dans la salle, suivi de quelques murmures dans les tribunes.

 

‘‘Comment ?!’’ s’exclamèrent peu après plusieurs sénateurs et membres du public, inquiets, voire terrorisés pour certains.

 

‘‘Votre incompétence est en train de nous conduire à la ruine !’’ cria Revenge en se levant et en pointant du doigt Kalt.

 

‘‘Tout comme vous sénateurs, je suis préoccupé par cette nouvelle. Et sachez que j’ai déjà ordonné au général Tactic de préparer nos troupes. Mais devant l’ampleur du défi auquel nous faisons face, je demande que vous nous autorisiez à faire entrer dans nos rangs des éléments griffons et diamond dogs. De même, je vous demande le lancement d’une campagne nationale pour renforcer les enrôlements.

 

-Je propose mieux. Qu’on vote la mobilisation générale ! Aux armes ! Aux armes !’’ lança Revenge en se tournant les bras en l’air vers le public qui l’applaudit.

 

‘‘Je me doute bien que c’est là une mesure tentante, mais j’en ai déjà parlé avec le général Tactic. Il m’a affirmé que nous perdrions plus de temps à tenter de former tous les mobilisés que si on en engageait davantage.

 

-Si je comprends bien Chancelier… Vous comptez donc assurer notre défense par des individus ailés qui même après la guerre n’ont pas su administrer et défendre leur propre territoire… et par d’autres qui n’ont jamais fait autre chose que d’être des spectateurs et des opportunistes ?’’ questionna un autre sénateur en résumant la situation, alors que des critiques virulentes sur la réponse du Chancelier se faisaient entendre. ‘‘Je commence à me demander si j’ai bien fait de voter le renouvellement de ma confiance envers vous…

 

-Eh ! Nous aussi on se sent concernés par ce danger des poneys !’’ rétorqua un griffon dans le public en s’élevant dans les airs pour mieux se faire entendre.

 

‘‘On est né sur cette terre et on est prêt à la défendre !’’ enchaîna un diamond dog également remonté. ‘‘On en a marre d’être traité de lâches !

 

-Nobles représentants de Minotauria…’’ commença à répondre Kalt après un soupir, marchant lentement autour de la table pour regarder chaque membre du Sénat. ‘‘Notre pays est face à l’une des menaces les plus grandes de son Histoire. Il se peut même que demain, tout ce que nous avons accompli depuis des siècles soit perdu à jamais… que nos villes soient détruites… notre mémoire profanée… et que l’on devienne les nouveaux esclaves des équidés parlants, si toutefois ils décident de laisser vivre quelques uns d’entre nous.’’ Sur ces mots, il s’arrêta pour prendre une pause en continuant d’observer ses interlocuteurs qui ne disaient mot. ‘‘Il y a des moments où parfois, il faut faire abstraction des critiques qu’on porte les uns envers les autres, mettre de côté nos différends et s’unir pour sauver ce que nous avons en commun. Et parmi ces biens communs, il y a notre régime républicain, garantie par des lois votées par une assemblée de représentants élus par le peuple et contrôlant le chef de l’Etat qui ne peut agir à sa guise. Il y a aussi cette terre sur laquelle on vit. Je ne parle pas seulement de terrains agricoles, de paysages ou de maisons, je parle aussi de la terre comme élément d’une identité que nous avons forgé au cours des siècles depuis notre installation ici, avec des mœurs et une culture propre. En somme, en réunissant ces deux biens communs, nous nous retrouvons dans une seule et même maison, une seule et même famille, et qui a pour nom Minotauria, ou plus simplement « Patrie ».’’ Par la suite, alors que la salle était presque silencieuse, il haussa la voix et leva les bras au ciel. ‘‘Et c’est pour cela que, face à ce danger des équidés parlant qui menace notre maison, notre famille commune, je vous demande de proclamer « la Patrie en danger » !’’

 

À la suite de ces paroles, après un bref instant de silence, des applaudissements ici et là commencèrent à se faire entendre, gagnant peu à peu en force pour finalement emportés toute l’assemblée. Certains sénateurs finirent même par se lever en approuvant la proposition de Kalt, pour ensuite répéter ses derniers mots tout comme le public.

 

‘‘La Patrie en danger ! La Patrie en danger !’’

 

‘‘Que tous ceux voulant défendre leur Patrie face aux équidés parlants s’engagent sur-le-champ !’’ conclut Kalt dans une dernière envolée.

 

Mais bien que l’ensemble des sénateurs l’approuvaient, une poignée d’entre eux restaient assis ou applaudissaient faiblement comme Revenge. Pour sa part, le vieux sénateur Protective, regardait ce spectacle avec curiosité.

 

Hum… Très bien joué Chancelier Kalt… pensa-t-il en observant son semblable qui s’essuyait le front. Il vient de réaffirmer son leadership en chassant sur les terres de Revenge, qui se retrouve obligé de le suivre, tout en arrivant à ne pas demander la mobilisation générale et à acter implicitement l’intégration des griffons et des diamond dogs. Ces deux espèces qui seront sûrement envoyés en première ligne pour limiter la perte de minotaures. Et par cette ferveur qu’il vient de créer, il va faire venir dans nos rangs les plus convaincus et résolus à se battre. Et parmi eux se trouvera les excités des émeutes, qui vont pouvoir libérer leur fureur et étancher leur soif de sang équin de manière « légale »… tout en étant éloignés des poneys ordinaires… préservant ainsi la tranquillité publique et les propriétés.

 

Après cette analyse politique, il lâcha un soupir et se retira de la salle encore dans l’euphorie.

 

‘‘Mais comment savoir si les intentions de ces poneys de l’Empire sont bellicistes ? De ce que j’ai vu, cette alicorne ne semble pas vouloir se venger… Mais tout de même… Quel est son but pour vouloir ramener des poneys parlants venant du temps de la guerre ?’’ dit-il en réfléchissant tout haut, se disant que l’avenir s’annonçait bien sombre.

 

***************************************************************************************************************************************************************************

La nuit tombait au-dessus de l’Empire de cristal, et sous les premières étoiles se regroupaient les poneys au pied du palais, l’air heureux, alors que plusieurs stands et tentes étaient dressés. Ce soir, ils allaient fêter la Foire aux cristaux, événement dont Twilight avait lu à sa première venue dans l’Empire qu’il était destiné à renouveler l'esprit d'amour et d'unité de l'Empire, pour que ses habitants puissent se protéger du Mal.

 

Et à cette occasion, après être réapparus après sept cent ans de sommeil dans un nouveau monde, tous les poneys rescapés d’Equestria et de l’Empire allaient célébrer le retour d’une princesse : la plus jeune des quatre princesses. Celle qu’ils croyaient avoir perdu à jamais, et dont ils espéraient désormais qu’elle parviendrait à leur offrir une nouvelle vie paisible dans cette époque, loin des malheurs de la guerre.

 

Regardant ce rassemblement depuis le balcon du palais, Twilight ne pouvait s’empêcher de se sentir mal à l’aise.

 

Tous ces poneys comptent sur moi… Et pourtant… j’ai comme un mauvais pressentiment quant à si la paix est encore possible avec les minotaures…

 

‘‘Oh… Twilight, ma chérie…’’ commença à la réprimander Rarity, l’interrompant dans ses pensées. ‘‘La Foire va bientôt commencer et tu n’es pas encore prête.

 

-Hein… Prête ?’’ questionna surprise Twilight en allant vers la licorne, remarquant alors qu’elle portait une robe semblable à celle qu’elle avait lors de la cérémonie de son couronnement.

 

-Darling, pour des telles festivités avec toi à l’honneur, il faut sortir les grands moyens.’’ lui expliqua calmement son amie en se mettant en marche, suivit d’une alicorne douteuse.

 

Elle finit par la conduire dans la chambre du couple royal, où Twilight avait retrouvé toutes ses amies endormies après avoir fait revenir l’Empire.

 

‘‘Déjà, redonner une apparence convenable à ta crinière et ta queue.’’ reprit Rarity en prenant dans son aura magique une brosse sur une étagère, invitant ensuite du sabot Twilight à s’asseoir devant elle.

 

‘‘Rarity… Je… Je ne sais pas si c’est une bonne idée…’’ dit l’alicorne en s’exécutant, laissant son amie lui brosser la crinière derrière elle et évitant de penser à la douleur provoquée.

 

‘‘Voyons Twilight, il était plus que temps de nous en occuper. Tes crins sont totalement entremêlés.’’ affirma Rarity en tirant sa brosse pour démêler les crins, faisant serrer les dents à Twilight. ‘‘Même ceux de Rainbow Dash sont plus entretenus que les tiens.

 

-Non… Je parlais de cette fête… Je ne sais pas si c’est le bon moment… Je suis loin d’avoir réglé nos problèmes avec les minotaures. Pinkie m’a bien rappelé que j’ai sauvé la vie à un poulain licorne, mais…

 

-Oh Twilight… Tu as aussi fait autre chose de très grand.’’ la reprit Rarity en s’arrêtant et en lui faisant tourner la tête avec un sabot sur la joue, la regardant désormais tendrement. ‘‘Tu es revenu et tu nous as retrouvé… redonnant ainsi espoir à tous les poneys après un an d’une horrible guerre dont on connaît maintenant la fin sinistre. Et crois-moi, passer un bon moment après tout ce qu’ils ont vécu avant de s’endormire, est ce dont les poneys ont le plus besoin pour ensuite affronter au mieux ce nouveau monde.’’ termina-t-elle confiante avant de reprendre son travail.

 

Ce dernier se termina une dizaine de minutes plus tard, la licorne alla ensuite vers une armoire qu’elle ouvrit, révélant une robe, qui si elle était neuve restait elle aussi familière à Twilight.

 

‘‘Attends… C’est la robe de mon couronnement.’’ commenta Twilight en rejoignant Rarity.

 

‘‘En effet. Tout comme la mienne et celles de nos amies, j’ai recréé ta robe de cette magnifique journée. Je me suis mise au travail dès qu’on a décidé d’organiser cette Foire avec toi à l’honneur. J’aurais bien voulu te recréer tes chausses royales avec ta marque de beauté, mais tu aurais eu du mal à marcher avec tes fers.’’ s’expliqua cette dernière en désignant les sabots de l’alicorne qui en leva un pour voir le fer en-dessous.

 

‘‘Mais pourquoi avoir fait les mêmes robes ?’’ demanda néanmoins la jument en reportant son regard sur son amie. Cette dernière lâcha un petit rire puis regarda l’alicorne avec un petit sourire.

 

‘‘Parce ce que ce jour-là, après nous avoir fait redécouvrir les nôtres, tu venais d’atteindre ta destinée. Et l’on pensait alors que tout irait bien désormais. Certes, la suite des événements avant même la guerre nous a montré que ce n’était pas le cas, mais peut-être que l’avenir sera tout autre, avec un nouveau départ dans cette époque.’’ répondit toujours d’une voix douce Rarity, émue en se remémorant ce moment lointain. Puis se souvenant qu’elles étaient attendues, elle se secoua la tête. ‘‘Bien, assez perdu de temps. Il ne faudrait pas faire attendre les autres.’’ affirma-t-elle aussitôt en prenant la robe dans son aura magique pour ensuite aider Twilight à l’enfiler. Cette dernière ne fit pas d'opposition, ne voulant pas faire de peine à son amie bien qu'elle aurait aimé se passer de porter des habits. En outre, l'alicorne se doutait que Rarity avait aussi fait ces robes afin de remettre à une activité qui faisait son identité et qui lui rappelait le temps d'avant la guerre.

 

Une fois la jument mauve habillée, la licorne lui mit devant le visage un flacon de parfum et l’aspergea du produit.

 

‘‘Là ! Tu es magnifique.’’ déclara ravie Rarity alors que le nuage de parfum se dissipait peu à peu.

 

‘‘Kof… Kof… C’était vraiment indispensable ? Je me suis pourtant pris une douche en rentrant au palais.’’ questionna néanmoins Twilight en agitant un sabot devant le visage, se rappelant la drôle de sensation qu’elle a eu en redécouvrant le jet de douche, bien différent de l’eau de pluie.

 

‘‘Voyons darling, tu te dois d’être parfaite.’’ répondit son amie en reposant le flacon, affichant alors un petit sourire malicieux. ‘‘D’autant que parmi ceux qu’on va retrouver, il y en a certains pour qui tu sera contente de paraître belle.

 

-Comm…

 

Mais alors que Twilight s’apprêtait à demander des précisions, son amie avait déjà quitté la salle, l’obligeant à la suivre à travers les couloirs du palais. Peu après, les deux juments retrouvèrent Pinkie Pie, Fluttershy, Applejack et Rainbow Dash, chacune en tenue et heureuse de les voir venir.

 

‘‘Bien, j’crois qu’on est toutes prêtes.’’ déclara la fermière au pelage orange, avant de se diriger vers Twilight. ‘‘Au fait, Applebloom et ses amies m’ont chargé de te dire qu’elles ont adoré tes gâteaux.’’ glissa-t-elle amusée.

 

‘‘Oups… Désolé Applejack, je… C’est juste que je n’étais plus habitué…’’ commença à s’excuser l’alicorne, mal à l’aise.

 

‘‘N’t’en fais pas sucre d’orge, ce n’est rien. Tu leur as fait plaisir, c’est le principal.’’ la rassura la fermière en mettant un sabot sur son cou.

 

‘‘Hi, Hi… C’est vrai que j’avais peut-être un peu trop forcé sur le sucre.’’ rajouta Pinkie en se grattant la tête.

 

‘‘Bon alors, on y va ?’’ s’exclama impatiente Rainbow Dash, dont la robe avait été adapté pour accueillir son ventre. ‘‘On va être les derniers à arriver.’’ affirma-t-elle en mettant le groupe en marche.

 

‘‘Mais au fait, où sont Chrysalis et les autres ?’’ demanda néanmoins Twilight en étant à ses côtés, se rappelant n’avoir pas vu la changeline dans la ville durant sa sortie. Et ce, bien que Frons lui ait indiqué durant leur déjeuner avec Thorax, que certains changelings s’étaient transformés en poneys pour mieux explorer les lieux sans être inquiétés.

 

‘‘Oh ne t’en fais pas pour eux. Je m’en suis déjà occupé et ils doivent nous attendre devant votre chambre maintenant.’’ répondit Rarity d’un ton assuré en fermant les yeux.

 

‘‘Attends ? Tu as quoi ?!

 

-Voyons Twilight… C’est un devoir que chacun de nous soit respectable pour ce soir. Et ce sera un bon moyen pour les changelings de s’intégrer.

 

-Je… suppose…’’ se contenta de dire l’alicorne dubitative.

 

‘‘Bon, je reconnais que ça n’a pas été facile de convaincre Chrysalis, et heureusement que Thorax était à mes côtés, mais nous avons finalement trouvé un accord sur sa tenue et sa coiffure. Bien que modeste, le résultat est satisfaisant.’’ continua la licorne sous le regard incertain de son amie. Bientôt, le groupe arriva près de la pièce où avait dormis Twilight et où plusieurs de ses compagnons les attendaient devant la porte.

 

En les regardant, Twilight pouvait voir que si Steel et ses chèvres de se contentaient de porter des cravates noires, Green portait un smoking de la même couleur sur le haut du corps, avec un nœud papillon.

 

‘‘Merci encore pour votre générosité, mademoiselle Rarity.’’ commença à dire Green en inclinant la tête en direction de la couturière.

 

‘‘Oh mais de rien. Et remerciez aussi Fluttershy qui a eu la bonté de venir m’aider pour confectionner votre costume et nos robes.’’ commenta cette dernière en désignant du sabot la pégase qui se gratta nerveusement une patte en regardant vers le sol. ‘‘Il faudra d’ailleurs que vous m’en dites plus sur la mode actuelle de votre époque.’’ 

 

‘‘Hum… J’espère que vous ne vous sentez pas exclus M. Steel avec vos chèvres.’’ demanda avec hésitation Fluttershy en finissant par porter son regard vers le minotaure et ses associées.

 

‘‘Au contraire ma chère. Savoir que mon ancêtre portait quelque chose de semblable me donne l’impression de me rapprocher de lui.’’ lui assura Steel reconnaissant. ‘‘Et puis, Wise n’aime pas trop les attirails et Greedy aurait finit par manger son costume.

 

‘-Bêêêê !

 

-Quoi ? Tu sais très bien que c’est vrai.’’

 

Pendant qu’ils parlaient, Twilight observa Thorax et les autres changelings qui attendaient en retrait, chacun portant un nœud papillon verdâtre et étant visiblement mal à l’aise avec.

 

‘‘Même si j’ai déjà posé cette question… C’était vraiment nécessaire ?’’ demanda ainsi Abdomen en regardant l’objet sur le bas de son cou, provoquant un gloussement de la part des juments.

 

‘‘Et mais attendez… Que fait Chrysalis ?’’ demanda Rainbow Dash en remarquant l’absence de la reine.

 

‘‘Heu… Elle n’ose pas sortir…’’ commença par répondre Abdomen.

 

‘‘Hum… Restez là. Je vais la voir.’’ déclara Twilight avant d'ouvrir la porte et d’entrer dans la pièce.

 

‘‘Si tu retrouves la reine Chrysalis, ne te fais pas emprisonner dans sa chrysalide ! Hi, hi.’’ lui lança amusée Pinkie, avant de voir le regard réprobateur d’Applejack. ‘‘Quoi ? C’est marrant comme jeu de mot…’’

 

Ne faisant pas attention à ce qu’il se passait derrière elle, Twilight referma la porte avec sa magie et observa la pièce.

 

‘‘Chrysalis ? Qu’est-ce que tu fais ?’’ dit-t-elle en cherchant des yeux la changeline. ‘‘On t’attend… Humpf ?!’’

 

Elle sentit soudain une personne atterrir sur son dos et la plaquer au sol, un sabot sur le museau.

 

‘‘Tu ne dis rien, tu ne ris pas et tu n’affiches aucune expression sur ton visage. Compris ?’’ lui lança une voix agacée, obligeant Twilight à hocher la tête pour être libérée.

 

En se relevant et après s’être retournée, l’alicorne vit Chrysalis : la crinière coiffée avec deux baguettes vertes en fer pour maintenir l’ensemble et portant sur le devant de la tête ce qui pourrait s’apparenter à une couronne. De plus, elle avait en dessous des genoux et des pointes du jarret des anneaux. Chacun tenant un fin voile verdâtre recouvrant l’arrière des pattes. Enfin, sur le poitrail, elle portait comme Célestia un épais collier de couleur bleuâtre, avec deux traits noirs en diagonale devant, donnant l’impression que c’étaient deux yeux.

 

Devant ce spectacle qu’elle ne pensait pas voire un jour, même dans ses rêves les plus fous, Twilight ne put se retenir de lâcher de petits gloussements en dépit de ses efforts.

 

‘‘Rhaaa… Je le savais… Je suis ridicule…’’ commenta la reine en baissant la tête, affichant un air blasé.

 

‘‘Mais non… Tu es… ravissante.’’ lui assura la jument alors que Chrysalis se dirigeait vers l’unique fenêtre de la pièce où passée la lumière de l’astre lunaire. ‘‘Avec ça, les poneys n’en seront que plus accueillants à ton égard.

 

-C’est bien parce que Thorax me l’a demandé, que j’ai accepté que Rarity me fasse ça…’’ expliqua la changeline en regardant les poneys au pieds du palais. ‘‘Tu me diras que je devrai avoir l’habitude de porter des vêtements avec mes anciennes transformations, comme Cadance en robe de mariée. Mais… à vrai dire… c’est la première fois que… que je m'habille dans ma véritable apparence… Rhaaa ! Mais comment faîtes-vous pour être à l’aise avec tout ça sur votre corps ?!

 

-Hi, hi. Question d’habitude. Mais pour être honnête avec toi… moi-même je regrette de porter tous ces tissus… Je préfère de loin être le pelage au vent, comme dans les plaines.

 

-Tiens, tiens… On voudrait redevenir une jument sauvage ?’’ demanda avec un sourire sournois la changeline en tournant la tête.

 

‘‘Allez, allons-y.’’ se contenta de répondre amusée Twilight en se mettant en route.

 

‘‘Pff… Bien. C’est toi la princesse…’’ lança résignée Chrysalis en lâchant un soupir tout en roulant des yeux. ‘‘Ton peuple a quand même une drôle de façon d’agir… Il se retrouve sept cent ans dans le futur, dans un monde totalement différent du leur et sous la menace de nombreux dangers… Mais il décide malgré tout de fêter le retour d’une de ses princesses…’’

 

Une fois sorties, les deux juments et les autres partirent en direction de la sortie du palais. En chemin, Pinkie s’avança près d’Abdomen, qui ne boitait plus et semblait soudain nerveux à l’approche de la jument.

 

‘‘Dis-moi Abdomen…’’ commença-t-elle en l’examinant de près. ‘‘Il me semble t’avoir déjà vu ? Tu n’étais pas présent à l’attaque de Canterlot lors du mariage de Shining Armor et de la princesse Cadance ?

 

-Heu… Oui… Mais vu qu’on est assez semblables les uns les autres, tu dois me confondre avec un autre.’’ répondit rapidement le changeling en accélérant le pas, sans pour autant parvenir à se séparer de Pinkie.

 

‘‘C’est vrai ça… C’ment vous faites pour savoir qui est qui ?’’ questionna Applejack en se tournant vers les autres changelings.

 

‘‘On se pose la même question pour les poneys.’’ répondit un changeling à ses côtés pendant que Pinkie tournait autour d’Abdomen en sautillant, l’observant avec attention.

 

‘‘Je suis sûr de t’avoir déjà croisé…’’  affirma-t-elle avant d’avoir un son de clochette dans la tête et de s’arrêter brusquement devant le changeling. ‘‘Oh, attends… Ah ! Ça me revient ! Tu faisais partie de ceux contre qui ont s’est battu quand on était parti chercher les Éléments d’Harmonie ! Et tu étais celui qui s’était transformé en chacune de mes amies pour essayer de me faire peur !

 

-Rhaa… Oui d’accord. C’était moi !’’ finit par lâcher excéder Abdomen, comprenant qu’il était découvert.

 

‘‘Hi, hi. Je me disais bien que tu m’étais familier. Et je t’ai aussi donné à un autre moment un coup de canon, c’est ça ?

 

-Oui… Je m’en rappelle aussi…’’ confirma le changeling lassé en roulant des yeux tout en reprenant sa route.

 

‘‘Dis, tu peux encore te changer en moi ? Oh s’il te plait, s’il te plait, s’il te plait, s’il te plait, s’il te plait ?’’ redemanda néanmoins Pinkie en apparaissant soudainement devant Abdomen désormais déconcerté.

 

‘‘Si j’accepte… tu me promets de me laisser tranquille ?

 

-Pinkie promesse.’’ Affirma la jument en faisant le serment, avant de voir heureuse des flammes vertes puis une copie d’elle. Cette dernière la regardait avec appréhension. ‘‘Hum… Bof, on a vu mieux.’’

 

À ces mots qui résonnèrent dans sa tête, la peur s'empara d’Abdomen qui reprit sa forme normale et courut se réfugier parmi les siens, provoquant des rires chez Pinkie et la plupart des autres membres du groupe. De même, ne voulant pas servir de nouveau d’arme pour son amie, Twilight accéléra la marche, remarquant par la suite qu’ils arrivaient à la sortie du palais.

 

Entendant les trompettes sonner et les voyants sortirent en se retournant, les poneys à l’extérieure arrêtèrent leur discussion pour saluer l’alicorne, renforçant l’appréhension de cette dernière, d’autant qu’ils étaient pour la plupart sans vêtements. Mais la présence de ses amies autour d’elle lui permit de garder confiance et d’avancer dans la foule tandis que des gardes se trouvaient en faction à différents endroits.

 

Chrysalis et les siens pour leur part, préféraient rester en retrait, ne voulant pas tout de suite s’exposer. Il en était de même pour Steel, bien que ses chèvres semblaient plus à l’aise, notamment Greedy qui humait l’air pour chercher les stands de nourritures qu’elle savait proches.

 

Green quant à lui, bien qu’intimidé comme son semblable d’être en présence d’un peuple disparu depuis des siècles et qu’ils croyaient n’être qu’une légende, ne pouvait cependant cacher son excitation d’être ici. Pour lui, une nouvelle page de l’Histoire s’écrivait sous ses yeux et il se doutait qu’il aurait un rôle à jouer.

 

Aussi, prenant son courage à deux pattes et entraînant Steel avec lui, le minotaure s’avança vers des poneys, dont l’un d’eux, un étalon blanc avec trois couronnes comme marque de beauté, semblait ravi de pouvoir discuter avec lui, de même que sa compagne de même couleur.

 

Pendant ce temps, marchant entre les personnes présentes qui la regardaient heureuses, Twilight ne pouvait s’empêcher de penser à tous ceux qu’elle connaissait et qui n’étaient pas présents. De fait, elle se souvint de ce qu’elle avait entendu dans l’après-midi en se baladant dans les rues de la ville pour prendre des nouvelles après s’être restaurée. Elle apprit ainsi que Zecora et la famille Cake avaient été tués durant l’attaque de Poneyville. La première après être arrivée dans le village pour tenter d’avertir les poneys, une flèche dans le dos, les seconds en recevant un projectile enflammé sur leur maison pendant qu’ils dormaient. Par la suite, elle apprit de Bon Bon que Lyra avait été transformée en pierre sous ses yeux à Canterlot, tandis que du trio des fleuristes de Poneyville, seule Rose avait survécu et qu’elle avait été prise sous l’aile de Doctor Whooves.

 

‘‘Ouch…’’ lâcha l’alicorne en percutant quelque chose qui la fit sortir de ses pensées et tomber en arrière. ‘‘Oups, pardon, je ne vous ai pas vu… ?’’

 

Elle ne put continuer sa phrase, reconnaissant le pégase au pelage doré devant elle.

 

‘‘Un jour, il faudra vraiment qu’on arrête de se rencontrer de cette façon, princesse.’’ lui déclara amusé Flash Sentry vêtu de son armure, l’aidant à se relever avant de reprendre sa route.

 

Mais alors que Twilight, bien que rassurée et heureuse de voir le pégase, ne savait pas comment réagir à cette situation et provoquait de petits gloussements chez ses amies derrière elle, Applejack remarqua Pinkie porter un sabot à son front, l’air pensive.

 

‘‘Qu’est ce qu’il y a Pinkie ?

 

-C’est curieux… J’ai l’impression d’avoir entendu des centaines de personnes d’une autre dimension crier d’exaspération avant de s’arrêter aussitôt en ressentant de la confusion… Comme si elles sentaient qu’elles étaient observées en ce moment même...’’ commença à lui répondre la terrestre rose, avant de s’arrêter en voyant venir Shining Armor équidé de son armure et avec une épée accrochée sur le flanc.

 

‘‘Vous voilà.’’ déclara ravi l’étalon en arrivant devant eux. ‘‘Ah, petite sœur. Tu es aussi ravissante que le jour de ton couronnement.’’ dit-il ensuite en enlaçant l’alicorne qui lui rendit le geste.

 

‘‘Chers poneys de l’Empire de cristal et d’Equestria… Aujourd’hui nous nous trouvons à une « Foire aux cristaux » bien particulière.’’ commença peu après à dire Luna depuis une estrade, attirant l’attention de tous. 

‘‘Après un an d’un conflit dont nous n’avons pas vu la fin, et sept siècles de sommeil, nous nous retrouvons désormais dans une nouvelle époque. Une époque où les minotaures sont maîtres sur les terres que nous occupions et où les poneys d’aujourd’hui sont revenus à un stade primitif. Je sais que devant ce triste tableau, nombre d’entre vous sont inquiets, se demandant si une vie pour nous est possible dans ce monde. Je ne saurai vous donner de réponse certaine à cette interrogation… mais déjà, nous pouvons nous réjouir du retour inespéré d’une de mes semblables, une alicorne qui m’est très chère. Qui par ses actes et avec l’aide de ses amies, a répandu l’amitié et l’harmonie dans plusieurs contrées de notre royaume. Qui a su sauver les poneys de bien des périls avant la guerre. Et qui dans cette époque a réussi à travailler avec des changelings et des minotaures pour nous retrouver. Aujourd’hui, dans l’esprit d’union et d’amour propre à cette Foire, nous célébrons le retour de la princesse Twilight Sparkle, ainsi que la venue de la reine Chrysalis et des minotaures Green et Steel Will, qui ont risqué leur vie pour sauver la sienne.’’

 

À ces mots, beaucoup de poneys frappèrent le sol des sabots pour exprimer leur joie, surprenant Chrysalis d’être ainsi remerciée, voyant des poneys se tourner vers elle et ses changelings et incliner la tête.

 

Par la suite, Octavia et Vinyl prirent la place de Luna et commencèrent à remplir l’air d’une douce musique, chacune des musiciennes jouant en parfaite synchronisation et se jetant des regards l’une à l’autre, heureuse d’être ensemble. Luna quant à elle, descendit de l’estrade pour se diriger vers l’alicorne à proximité.

 

‘‘Belle prestation princesse Luna.’’ déclara cette dernière en allant à sa rencontre, recevant l’approbation de ses amies.

 

‘‘Merci Twilight. Je me doute que tu te demande si c’est de bon augure de faire des festivités, mais comprends que nos poneys ont besoin de se ressourcer et d’être confiant dans l’avenir.’’

 

‘‘Je pense que j’ai compris.’’ la rassura Twilight souriante avant d’enlacer sa semblable pendant un court instant.

 

‘‘Bien, je vais aller voir comment s’en sortent tes amis minotaures.’’ dit ensuite Luna en se mettant en route, suivit ensuite de Shining qui partait voir si tous les gardes étaient en poste.

 

‘‘Je dois aussi vous laisser, il faut que je m’assure que mon mari ne fait pas de bêtises.’’ déclara peu après Rainbow Dash. ‘‘On se retrouve plus tard.’’

 

‘‘Hum… ça ne lui manque pas trop de ne pas pouvoir voler avec sa grossesse ?’’ questionna Twilight en regardant son amie se déplacer entre les poneys.

 

‘‘Oh siiiiii… Et crois-moi, les premières semaines où elle a dû rester au sol ont été pour ce pauvre Soarin pires à vivre que tous ses combats contre les minotaures et les griffons.’’ répondit Rarity amusée en roulant des yeux.

 

‘‘Heureusement, le fait d’être bientôt mère l’a rendu plus douce et elle patiente maintenant en silence.’’ ajouta calmement Fluttershy, avant de sentir quelque chose tirer sa robe. ‘‘Hein ? Angel, je t’avais dit de rester dans la chambre.’’

 

Angel… pensa dubitative Twilight, regardant le lapin blanc qui continuait de tirer sur l’arrière de la robe de la pégase, avant d’être pris par cette dernière qui le mis sur son dos. On peut dire qu’il a eu beaucoup de chance de s’en sortir celui-là… Beaucoup de chances...

 

‘‘Hum… Les filles, je vais devoir y aller. Il veut que je lui donne quelque chose à manger.’’ s’excusa mal à l’aise Fluttershy avant de se retirer avec Pinkie qui avait aussi une petite faim, laissant les trois juments restantes prendre une autre direction.

 

Arrivée devant un stand de vente de maïs chaud, Pinkie et Fluttershy virent Steel Will en compagnie de ses deux chèvres, ces dernières en train de lorgner sur les produits en rayon.

 

‘‘Oh Steel, eh bien qu’est ce que tu fais ?’’ lui demanda Pinkie.

 

‘‘Je m’apprêtais à manger un morceau, mais je viens de me rendre compte que je n’ai pas d’argent sur moi.

 

-Oh mais vous savez, tout est gratuit dans cette Foire spéciale.’’ lui assura Fluttershy en se faisant donner un épi de maïs qu’elle tendit à Greedy.

 

‘‘Bêêê.’’ lui lança heureuse cette dernière avant de s’activer à déguster l’aliment.

 

‘‘Je t’en prie. Et voilà pour toi Wise.’’ répondit la pégase en donnant un autre épi à la seconde chèvre pour ensuite en donner un autre à Angel qui tapotait de la patte.

 

‘‘Au faite Steel, où est votre ami Green ?’’ questionna Pinkie en cherchant le second minotaure des yeux.

 

‘‘Oh je le laisse à ses grandes discussions politiques, ce n’est pas vraiment mon domaine.

 

-Bêêê. Bêêê.

 

-Wise est de cet avis. Mais elle trouve que vous devriez apprendre à cacher votre ennui.’’ commenta amusée Fluttershy après que la chèvre ait bêlé.

 

‘‘Hein ? Attendez… Vous arrivez à la comprendre.

 

-Oh mais bien sûr. Je peux comprendre tout ce que disent les animaux. C’est un don que j’ai depuis pouliche.’’ confirma la pégase en rougissant.

 

‘‘Brrrêêêêê.

 

-Et là par exemple, Greedy a dit quoi ?

 

-Heu… Elle a juste roté…’’ répondit-elle mal à l’aise, faisant éclater de rire Pinkie Pie.

 

‘‘Hi, hi ! Vous êtes aussi marrant que votre ancêtre Iron Will ! Quoique moins porté sur l’utilisation de la force à chaque fois et sans parler de vous à la troisième personne.’’ commenta cette dernière.

 

‘‘Hum… Il est vrai qu’on m’a dit dans la famille qu’il avait un sacré tempérament. Mais je pense que sa rencontre avec vous, chère Fluttershy, a influencé sur son enseignement. Moi-même, j’apprends certes à ne pas se laisser faire, mais en usant de la violence qu’en cas de nécessité.’’ expliqua Steel, surprenant la pégase quant à son influence qu’elle a eu sur ce minotaure et ses descendants.

 

Pendant ce temps, après être passé à côté de poulains jouant sur une piñata ayant la forme d'un griffon, la princesse Luna s’était rendue aux côtés de Green. Ce dernier lui expliquait ainsi qu’à d’autres poneys le fonctionnement politique de Minotauria.

 

Et contrairement à son cousin Blueblood qui les avaient rejoints, l’alicorne devait admettre qu’elle était fascinée par ce régime républicain. Elle approuvait ainsi l’idée d’une assemblée élue représentant les sujets et veillant à la bonne gestion des dirigeants.

 

Je me demande ce que donnerait un tel régime à Equestria avec moi… ça pourrait s’appeler… Lunar République… ça sonne bien en plus ! pensa-t-elle amusée, se disant qu’après tout, c’était peut-être l’absence d’une telle assemblée qui avait manqué à Célestia pour ses relations avec les autres peuples. Ces peuples qui aujourd’hui, d’après Green, disent de sa sœur qu’elle était une despote et la qualifient parfois « d'Impératrice solaire ».

 

Puis voyant une jument en retrait et mal à l’aise, elle partit à sa rencontre.

 

‘‘Tout va bien, Chrysalis ?’’ demanda-t-elle en arrivant près de la changeline qui avait retiré les baguettes tenant sa crinière et remit sa coiffure comme avant.

 

‘‘C’est drôle… Lors de l’attaque de Canterlot je ne pensais pas une seule seconde que je me retrouverai ici.’’ commença à répondre la reine en continuant de regarder les poneys devant elle passer une bonne soirée, la première pour la plupart depuis le début de la guerre. ‘‘Et pourtant me voilà… loin des miens restés dans notre cachette, présent dans une ville autrefois dirigée par celle dont j’avais usurpé l’identité et prit le fiancé… et participant à une Foire mettant en avant l’esprit d’amour et d’unité… La vie est bien étrange…

 

-Je ne peux qu’être d’accord avec toi.’’ enchaîna Luna en affichant un petit sourire en se plaçant à côté de la changeline. Cette dernière ne réagit pas au tutoiement de la princesse à son égard et la laissa faire. ‘‘Moi-même je ne pensais pas un jour me retrouver à diriger Equestria puis l’Empire, suite à la capture de Célestia et de Cadance… Alors même qu’autrefois je le désirais et que j’avais été jusqu’à blesser puis emprisonner ma sœur pour atteindre ce but. Mais dis-moi, où sont tes changelings ?

 

-Certains sont partis avec Thorax, d’autres ont préféré prendre une apparence « plus équine » pour être plus discret.

 

-Tu devrais essayer de te joindre aux autres poneys. Ça t’aiderait à mieux t’intégrer.

 

-Difficile de venir « faire la fête » avec ceux que vous avez tenté d’asservir…

 

-Peut-être pas tant que ça…’’ rétorqua l’alicorne en se remémorant un souvenir. ‘‘Je l’ai appris par Twilight lors de ma première Nightmare Night, à Poneyville.’’

 

Sur ces mots, elle invita de la tête Chrysalis à la suivre et se dirigea vers un stand, où des poneys jouaient à lancer des balles sur des boîtes de conserve empilées, avec collé dessus du papier où était dessiné des minotaures tenant des lances.

 

En les voyant venir, les poneys se stoppèrent et s’écartèrent, certains regardant avec appréhension Chrysalis.

 

‘‘Ne vous occupez pas de nous mes chers poneys, nous ne venons ici que pour nous amuser comme vous.’’ les rassura la princesse, avant de se mettre à une place libre.

 

‘‘S’amuser ?’’ répéta Chrysalis, dubitative alors que les poneys reprenaient leur activité, non sans la regarder par moment. 

 

‘‘Bien-sûr.’’ confirma souriante Luna après un léger rire. ‘‘Il suffit de toucher la pile de boîte en lançant une balle avec un sabot.’’

 

Sur ces mots, elle se concentra, tirant légèrement la langue de côté, avant de finalement lancer sa balle qui toucha sa cible, faisant tomber l’intégralité de la pile.

 

Après avoir reçu les félicitations du responsable du stand, ce dernier lui offrit son gain qui s’avéra être une petite peluche d’opossum. Un cadeau que l’alicorne semblait beaucoup apprécier.

 

‘‘Je pense que je vais le nommer Tiberius.’’ dit-elle souriante, avant de laisser la place à Chrysalis. ‘‘À toi maintenant.’’

 

Et moi qui croyais avoir tout vu depuis la fin de mon hibernation dans la chrysalide… se dit médusé la changeline, se mettant malgré tout en place. Puis après un dernier regard vers Luna, elle se décida à prendre une balle et à viser. 

 

Mais remarquant que les poneys alentours l’observaient d’un œil, curieux, elle perdit son sang froid et lança précipitamment sa balle, ratant sa cible.

 

‘‘Rhaa… C’est ridicule…’’ dit-elle en serrant les dents, voulant plus que tout partir de cet endroit.

 

‘‘N’abandonnez pas majesté, vous pouvez y arriver.’’ lui lança alors une voix à côté d’elle.

 

En se tournant, surprise, Chrysalis vit un jeune poney de cristal non étincelant, au pelage gris, les yeux verdâtres et portant un bandeau sur sa crinière. Comme marque de beauté, il avait un vase avec des fers dessinés dessus.

 

‘‘Je suis sûr que vous pouvez gagner.’’ lui réaffirma confiant ce poney en souriant, ne montrant pas le moindre signe d’appréhension en étant à côté de la changeline.

 

‘‘Vas-y recommence. C’est très réconfortant quand on gagne.’’ l’encouragea aussi Luna.

 

Tu m'en diras tant...

 

Devant les incitations de l'alicorne et après un léger soupir, Chrysalis quitta ses pensées et se décida à retenter le coup, prenant une nouvelle balle et observant sa cible avec attention.

 

Bon… Concentration… Ne tire pas la langue comme l’autre princesse… Imagine que à la place de la pile de boîtes se trouve la tête de Célestia… Non, celle de Twilight… Oui ! Allez ! Prends ça !

 

Paf. Cling, cling.

 

‘‘Joli coup.’’ commenta heureuse l’alicorne alors que la pile de boîte s’effondrait.

 

‘‘Whouwhou, bravo Majesté.’’ s’exclama le poney, faisant sourire la changeline qui devait avouer qu’elle commençait à mieux se sentir. Par la suite, elle reçut à sa grande surprise une peluche de poney terrestre grande taille, au pelage blanc et aussi épais qu'un mouton.

 

‘‘Tu vas l’appeler comment ?’’ questionna curieuse Luna en observant cet étrange gain.

 

‘‘Et bien… Je ne sais pas trop… Peut-être… Fluffle Puff. Ne me demandez pas pourquoi. Ce nom m'est venu à l’esprit comme ça.’’ répondit Chrysalis, remarquant par la suite que les poneys retrouvaient leur sérénité. ‘‘Bon… Vu qu’il semble que je ne suis pas prête d’être autorisé à rentrer…’’ commença-t-elle ensuite à dire en se grattant une patte, la voix hésitante. ‘‘Il y d’autres endroits où on peut s’occuper et… « s’amuser » ?’’

 

Alors que Luna, après avoir lâché un léger rire, emmenait Chrysalis vers d’autres activités, les deux souveraines passèrent à côté de Steel qui, sous les yeux préoccupés de Fluttershy, engageait un bras de fer avec Bulk Biceps avec un petit public autour d’eux. S’y trouvaient aussi Wise, Greedy et Pinkie pour encourager leur champion respectif. Par ailleurs, la jument rose se grattait inconsciemment un genou qui l’a piqué.

 

Une dizaine de minutes plus tard, à un autre endroit de la Foire, Twilight, Rarity et Applejack sortaient des loges des joutes, l’esprit encore rempli des duels qu’elles avaient vu, bien qu’un peu trop violent au goût de la princesse de l’Amitié.

 

‘‘Hiiiaaa ! Ah cette joute m’a rappelé la charge victorieuse qu’on a mené contre les trébuchets des minotaures à la porte principale de Canterlot ! On peut dire d’ailleurs q’cette Foire aux cristaux est bien mieux réussie q’la nôtre à notre première venue ici.’’ commenta la terrestre orange, observant autour d’elles les poneys heureux et ceux en cristal renforcer leur éclat alors que Coloratura terminait de chanter avec trois pouliches ayant la même marque de beauté « Equestria, terre d’Amitié ». ‘‘Mais dis-moi Rarity, t’étais obligé de mettre un tissu sur la lance de ce poney avant son départ ?

 

-Voyons Applejack, une lady se doit de soutenir celui qu’elle veut voir gagner.’’ affirma son amie.

 

‘‘Vu le résultat, j’pense pas que ça l’a beaucoup aidé.’’ rétorqua avec un sourire moqueur la jument au pelage orange.

 

Pendant que ses deux amies riaient de cœur, Twilight, elle, sentait une douce chaleur l’envahir. Malgré les stigmates de la guerre qui étaient visibles chez les poneys et les activités proposées, elle avait presque oublié ce qui les menaçait de l’autre côté des montagnes. Elle était là, avec ses amis, poneys, changelings et minotaures confondus, voyant également dans un stand Gilda en train d’offrir ses Scones à Rainbow Dash et Soarin. Chacun s’entendait visiblement bien avec les autres.

 

‘‘Eh, Starlight !’’ lança ensuite Applejack en saluant du sabot la licorne en compagnie de Sunburst. ‘‘Tu passes une bonne soirée, sucre d’orge ?’’ lui demanda-t-elle ensuite une fois devant elle avec les autres.

 

‘‘Si on veut.’’ répondit cette dernière avec un sourire, mais d’une voix montrant qu’elle était pour sa part toujours préoccupée quant à la suite des événements.

 

‘‘Tiens, tu ne portes pas de robe ?’’ demanda Twilight, remarquant qu’elle n’avait pas de vêtement tandis que Sunburst avait sa cape de magicien.

 

‘‘Je me sens plus à l’aise sans ces accoutrements.’’ Répondit Starlight, faisant envier l’alicorne malgré la désapprobation silencieuse de Rarity. ‘‘Mais dit moi Twilight, tu ne nous as pas encore dit ce que tu comptais faire maintenant que l’Empire est réapparu. C’est quoi la suite ?

 

-Starlight, ne l’embête pas avec ça.’’ la réprimanda Sunburst en lui donnant un petit coup d’épaule alors qu’elle regardait avec insistance Twilight. ‘‘Laisss-la donc un peu souffler et profiter de ses amies.’’

 

Mais malgré cette intervention, l’alicorne ne pouvait cacher son malaise devant ce retour à la réalité. Aussi, elle prit ses responsabilités et respira profondément.

 

‘‘Ça ira Sunburst. À vrai dire Starlight… Je compte sur l’effet que produira l’annonce du retour de l’Empire chez les minotaures, alors paralysés par la peur, pour négocier avec eux. Green m’assure que si les siens voient que nous sommes pacifiques, il arrivera à les convaincre de nous laisser vivre en paix.’’

 

‘‘Et… C’est tout ? Tu comptes juste revenir les voir, leur dire que tu as ramené un Empire et des poneys du temps de la guerre, en leur précisant qu’ils sont pacifiques, et négocier ?

 

-Eh bien… En gros, oui. Je sais que ça peut sembler léger comme solution, mais il faut essayer. Chrysalis et les changelings, Green et Steel m’ont fait confiance et m’ont aidé à venir jusqu’ici... Alors… Me fais tu confiances aussi ?’’

 

Sur ces mots, elle tendit en souriant sa patte vers Starlight, qui la regardait d’un air soucieux.

 

Mais alors qu’elle tendait aussi une patte pour l’approcher de celle de l’alicorne et qu’elles s’apprêtaient à se toucher, Starlight donna un coup de sabot pour rejeter celui de Twilight. La colère se lisait alors sur son visage.

 

‘‘Tu es totalement immature et naïve, comme tout le monde ici ! Vous ne me laissez pas le choix !’’ lui cria-t-elle avant de partir au galop, bientôt suivi de Sunburst qui voulait la raisonner après s’être excusé pour elle auprès des autres.

 

‘‘Starlight…’’ lâcha peinée l’alicorne en la voyant fuir.

 

‘‘Pardonne-la… Elle a encore beaucoup de mal à surmonter la mort de Trixie, tuée quelques jours avant la chute de Canterlot.’’ lui dit Applejack en mettant un sabot sur son épaule pour la réconforter.

 

Et pourtant, peut-être a-t-elle raison… pensa néanmoins Twilight en sentant une boule se former dans la gorge alors que la Foire aux cristaux se poursuivait.

Note de l'auteur

J'espère que vous avez apprécié ce chap avec ses références à la série (avez vous d'ailleurs deviné qui encourage Chrysalis ?) mais aussi au fandom (pour ma part : vive l'Impératrice Twilight ! XP ), Stars wars et à Doctor Who.

 

Pour la robe de Chrysalis : je me suis directement inspiré de cette image (j'adore les oeuvres mlp de l'auteur), qui dans mon esprit correspond au moment où elle dit à Twilight qu'elle se trouve ridicule. *-*

https://www.deviantart.com/backlash91/art/Royal-Chryssalis-552546831

 

Le prochain chapitre sera plus court, mais pas moins "intéressant" ;)

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.