Discord icon

Chapitre 38 : Montagnes et danger imminent

« Rapport de situation dans les villes côtières du Nord-Est de Minotauria :

Vive inquiétude chez les habitants depuis l’annonce de l’évasion de l’alicorne et de la possible existence de peuples équidés, aussi bien de peur des représailles de sa part, que de possibles intrusions de changelings, ou d’une répétition des événements dans la capitale. De nombreux propriétaires de poneys ont sollicité les services de sociétés de sécurité privés et d’une aide des autorités pour assurer la protection de leurs biens. Certains ont aussi décidé de former une milice dans la ville de Cornathan afin de protéger les écuries.

Nous dénombrons cependant environs une trentaine de poneys abattus, parfois sauvagement comme brûlés vifs dans leur écurie, ainsi que la morts de dix de nos concitoyens, émeutiers et ceux voulant leur tenir tête confondus. Nous comptons également environ une soixantaine d’arrestations dans la région et une centaine de blessés.

Nous vous tenons informé des évènements. »

 

En terminant de lire le rapport qu’il déposa sur une pile d’autres venant des toutes les régions de Minotauria, le Chancelier Kalt laissa échapper un profond soupir et plongea dans son fauteuil.

 

Depuis avant-hier et le vote par le Sénat du renouvellement de sa confiance, à seulement dix voix de majorité, et de son autorisation pour qu’il garantisse l’ordre public dans le pays, Kalt n’avait que très peu quitté son bureau de travail.

 

Ici, il recevait d’heure en heure des nouvelles de toutes les régions du pays suite à la nouvelle de l’évasion de l’alicorne et de ses révélations au Sénat, et organisait la riposte pour éviter, ou du moins limiter, les émeutes meurtrières.

 

Ces dernières se produisaient principalement dans les grandes villes, là où il y avait une forte présence équine. Aussi avait-il signé un arrêté interdisant toute manifestations hostiles et atteintes aux poneys, ordonnant aux soldats de faire usage de la force, voire de tuer si c’était nécessaire, et d’arrêter les meneurs et agitateurs. De même, il avait envoyé une notice aux tribunaux pour qu’ils jugent sévèrement ces derniers.

 

Et pourtant, bien que fatigué et déconcerté par ces événements et ces morts auxquels il ne s’attendait pas il y a encore une vingtaine de jours, il se refusait de baisser les bras et de laisser ce pays qui l'avait vu naître et mit aux plus hautes responsabilités sombrer dans le chaos.

 

Je ne serai pas le Chancelier qui aura laissé périr Minotauria. se répétait-il ainsi souvent, bien que comprenant les craintes des émeutiers. Et sans doute aurait-il autant peur qu’eux s’il n’était qu’un simple citoyen, qui voyait soudain son quotidien être bousculé par toutes ces nouvelles.

 

Mais un Chancelier se devait de garder son sang froid autant que possible, car de lui dépendait l’assurance de la pérennité de l'État, de la Nation, des propriétés et de la vie de chacun. C’était pour cette principale raison que le peuple l’avait élu comme ses prédécesseurs, et c’était pour cela qu’il était obligé d’agir et de ne pas attendre que les choses se résolvent d’elles-mêmes.

 

Néanmoins, bien qu’il se demandait parfois s’il n’avait pas commis une erreur en n’éliminant pas de suite l’alicorne, il ne tenait pas rigueur à cette dernière des évènements. Après tout, elle-même ne devait pas s’attendre à vivre cette situation et elle ne s’était sauvée que grâce à l’intervention de ses alliés, étant même prête à mourir tant que cela permettait à ces derniers de vivre. Un comportement que Kalt devait bien admettre honorable.

 

Mais elle restait toujours une menace pour le pays, encore plus si elle comptait faire revenir cet Empire de Cristal comme il se doutait qu’elle s’y rendait actuellement. Empire qui devait regorger de poneys de l’ancien temps qui, en apprenant ce qu'était devenu leur monde, réclameraient vengeance.

 

Une nouvelle guerre, une lutte à mort, se dessinait donc, et il s’agissait désormais pour Kalt et Minotauria de se tenir prêts à la mener.

 

Aussi, se repenchant sur son bureau, il prit une nouvelle feuille pour demander au général Tactic d’accélérer et d’augmenter la production d’arbalètes. De même, il lui demandait de faire un rapport complet sur les effectifs actuels, sachant qu’il lui faudra demander l’autorisation au Sénat de leur accroissement, sinon la levée en masse.

 

*******************************************************************************************************************************************************************

‘‘Bon… Il va falloir encore traverser ces montagnes.

 

-C’est sûr qu’avec un dirigeable, ce serait plus facile… N’est-ce pas Frons ?

 

-Oh ça va… Ce n’était qu’une simple coïncidence si la foudre nous a frappé juste après que j’ai parlé.’’

 

C’est d’une voix lassée que Frons répondit à un de ses semblables qui lui rappelait pourquoi ils devaient voyager à pied, pendant que leur souveraine, après avoir atteint le sommet d’un col, constatait qu’ils avaient encore bien du chemin à parcourir.

 

Depuis l’évasion d’hier de Twilight des diamond dogs, la troupe avait reprit sa marche vers le Nord-Ouest, et avait déjà traversé quelques cols. Ils avaient entre-temps remis dans les grandes plaines la dizaine de poneys libérés du camp, où l’alicorne, de nouveau avec ses attributs et malgré une petite peine, reçut une vague de hennissements de la part de ses semblables, ainsi qu’une caresse de tête de la jument l’ayant aidé à se nourrir dans l’enclos.

 

Maintenant, sans moyen de transport et se doutant qu’ils étaient traqués, Twilight et les siens avaient continué leur route à marche forcée, ne dormant que deux heures la nuit, ne se reposant qu’une dizaine de minutes toutes les trois heures et se nourrissant de la végétation sur place. Ce dernier point était d’ailleurs un problème pour Green et Steel, qui ne pouvaient se nourrir que des fruits sauvages qu’ils croisaient en route et qu’ils conservaient dans les habits du jeune sénateur.

 

Malgré tout, la troupe guidée par Twilight et Chrysalis gardait espoir, rassurée de n’avoir pas à déplorer de perte après leur chute dans les « Neighara Falls ». Peut-être même était-ce là le signe, comme l’espérait Twilight, que la chance allait enfin leur sourire et qu’ils n’auraient plus d’autres malheurs à déplorer.

 

Par ailleurs, le paysage qu’offraient les premiers massifs n’était pas sans éblouir leurs yeux et adoucir leur cœur.

 

Ainsi, au fur et à mesure de leur ascension dans les montagnes, les plaines vertes avaient fait place à une nouvelle forêt dont les arbres devenaient peu à peu exclusivement des pins, en même temps que l’air devenait plus frais. La végétation devint ensuite plus clairsemée, et surtout plus colorée, avec une multitude de plantes à fleurs que les abeilles butinaient, tandis que d’imposant monts se présentaient autour d’eux, avec de la neige pour ceux devant les voyageurs. De même, à l’horizon, se pointait le majestueux massif du « Mount Everhoof », situé bien après l’emplacement des terres de l’Empire, et qui servait de repère au groupe de par son immense taille qui le faisait dépasser des nuages.

 

Enfin, dissimulés par la végétation, de petits cours d’eau se faisaient entendre, tout comme de majestueux aigles dans le ciel azur au dessus d’eux.

 

‘‘Je ne pensais pas qu’Equestria avait de si beaux endroits.’’ finit ainsi par dire inconsciemment Twilight en continuant de marcher. La princesse devant reconnaître qu’elle n’avait jamais pris le temps d’explorer le royaume hors de ses missions, et qu’il était plus agréable d’explorer le paysage en marchant plutôt que de le regarder depuis le train.

 

Alors qu’elle voulait lui faire remarquer cela, Chrysalis vit la présence d’un lac à quelques mètres d’eux.

 

‘‘On n’a qu’à faire une halte à ce lac.’’lança-t-elle alors en recevant l’approbation des autres voyageurs.

 

Une fois arrivé sur place, le groupe put enfin se reposer un peu et se désaltérer, profitant de cette eau limpide et cristalline et du vent frais.

 

Après quelques minutes à boire, l’alicorne vit Chrysalis s’avancer vers elle, l’air nerveuse.

 

‘‘Je… Je profite de cette occasion, pour… pour te présenter mes excuses, ainsi qu’à vous tous, pour nous avoir mis tous en danger aux « Neighagra Falls »…’’ lui dit-elle alors, ainsi qu’aux autres en tournant la tête, grattant le sol d’un sabot.

 

Sachant combien la changeline se refusait de paraître faible devant les siens, Twilight ne pouvait que saluer cet acte de courage de sa part, et afficha un sourire réconfortant en allant à sa rencontre.

 

‘‘Tu n’as pas à t’en vouloir Chrysalis.’’ commença-t-elle à lui dire en arrivant devant elle. ‘‘Après tout ce qu’on avait vécu, il était normal que nos nerfs finissent par lâcher un moment. Je sais de quoi je parle.’’ clama-t-elle en se rappelant son dressage par les diamond dogs.

 

‘‘Elle a raison ma reine.’’ rajouta alors Abdomen qui arrivait en boitant. ‘‘Même les arbres les plus solides peuvent plier face au vent.’’

 

Ces paroles de l’un de ses changelings l’ayant connu du temps d’Equestria, ainsi que l’acquiescement de ses congénères et de Green et Steel, réchauffèrent le cœur de la souveraine, qui retrouva un léger sourire. Une partie d’elle lui demandait même d’aller vers les siens pour les enlacer, mais elle s’y refusa, ne voulant pas rendre davantage cette situation embarrassante.

 

Et comme cherchant à y mettre fin, elle activa sa corne qui s’illumina de son aura verte.

 

‘‘Hey… Mais qu’est ce que ?! Chrysalis que fais-tu ?!’’ cria Twilight qui se sentait soulevée au-dessus du sol, sous l’air sournois de Chrysalis. ‘‘Oh, non… non, non... fais pas ça !’’

 

Plouf !

 

‘‘Hi, hi. Désolée, mais je ne pouvais plus supporter ton odeur de sueur, alors que tu ne t’es toujours pas lavée depuis ton... “spectacle” avec les diamond dogs.’’ s’expliqua amusée la changeline en arrivant au bord de l’eau, tandis que les autres ne pouvaient s’empêcher de rire tout en approuvant ce geste. ‘‘Il était grand temps que tu prennes ton bain, ma petite princesse.’’ ajouta-t-elle d’un air narquois en se penchant vers la jument.

 

Reconnaissant qu’elle en avait en effet grand besoin mais ne voulant pas en rester là, cette dernière s’avança vers le bord avec un sourire en coin, profitant de l’inattention de Chrysalis qui riait de concert avec les autres. Une fois qu’elle fut assez près, elle se mit sur ses sabots arrière et envoya une giclée d’eau sur la reine.

 

‘‘Ouahahah ! Eh ! Personne n’éclabousse la souveraine des changelings !’’ s’emporta Chrysalis, surprise par la fraîcheur de l’eau, avant d’avoir une idée en tête et d’afficher un regard de vengeance, se tournant vers ses changelings. ‘‘Changelings, défendez votre souveraine.’’

 

Obéissant à ses ordres, les changelings s’élancèrent sur l’alicorne en rire, non sans amusement et recevant des nouvelles giclées de sa part, transformant le lac en champ de bataille.

 

‘‘J’ai quand même du mal à croire que cette alicorne est une princesse ayant régné dans l’ancien temps… Elle semble encore tellement infantile…’’ ne put cependant s’empêcher de commenter Steel en observant l’affrontement en cours dans lequel ses chèvres s’étaient rendues également, alors que lui et Green étaient assis sur un rocher au bord du lac.

 

‘‘Elle est jeune. Elle deviendra mature avec le temps.’’ commença à lui répondre ce dernier, plutôt amusé de ce spectacle, alors que quelques changelings se rangeaient du côté de l’alicorne acculée tel que Frons. ‘‘Moi aussi, j’ai encore des réflexes similaires...’’ 

 

Sur ces mots, il commença à pousser aussi fort qu’il pouvait sur le dos de Steel, mais celui-ci ne bougea pas et afficha un sourire narquois.

 

‘‘Si je peux me permettre, voici un autre conseil que tu devrais suivre, ne t’attaque jamais directement à plus gros que toi.’’ 

 

De suite après sa phrase, il donna un coup sur le dos de Green qui tomba aussitôt dans l’eau.

 

Durant ainsi vingt minutes, chacun profita de cette baignade, dans laquelle Chrysalis, d’abord hésitante mais n’arrivant plus à résister, finit par s’y joindre, cherchant notamment à mettre sous l’eau la tête de Twilight et ainsi lui faire payer son affront envers sa personne et rendant la pareille aux changelings ayant l’impudence de se retourner contre elle. Un comportement qui n’était pas sans ravir ses semblables, heureux de voir leur souveraine s’amuser auprès d’eux en oubliant un moment son rang.

 

C’était de fait un moment plaisant que chacun savoura pleinement, leur permettant de se couper du reste du monde et d'oublier quelque peu le but de leur voyage.

 

Sortant de l’eau pour commencer néanmoins à sécher sous les doux rayons du soleil de l’après midi, Twilight pouvait sentir un profond bien-être en elle, oubliant ses douloureux moments vécus depuis son arrivée dans ce monde. Elle ressentait de fait la même joie ici, que lors de ses baignades avec sa famille et ses amies.

 

Revenant également au sec pour se reposer, Green s’assit aux côtés de l’alicorne, elle aussi couchée et ailes étendues au sol.

 

‘‘Au fait, je ne crois pas t’avoir encore remercié pour tout ce que toi et Steel avez fait pour moi et Frons.’’ commença alors à dire l’alicorne, provoquant un petit rire de la part du minotaure.

 

‘‘Ah, ah… C’est plutôt à moi de te remercier Twilight. Grâce à toi, je peux enfin espérer un changement pour mon pays envers les poneys. Je regrette juste que mon ami Protective n’ait pas compris cela en se ralliant au reste du jury lors du procès... Hum… Je profite de cette occasion pour te présenter mes condoléances par rapport aux traitements que tu as subi de la part des miens…’’ dit-il en terminant sa phrase sur un ton navré, regardant la croupe droite de la jument marquée au fer rouge avec le cercle et les lettres U et P superposés à la marque de beauté.

 

Hum… C’est d’ailleurs étrange… Cette marque en forme d’étoile me fait penser à quelque chose de mes cours d’Histoire sur l’ancien temps… Par rapport à une cérémonie entre les peuples vainqueurs...  Mais quoi ? songea-t-il en même temps avant de reporter son attention sur l’alicorne.

 

‘‘Merci…’’ répondit cette dernière d’une petite voix reconnaissante, regardant sa « nouvelle marque de beauté », faisant sortir le minotaure de ses songes. ‘‘Et au fait, pourquoi tu veux tant défendre les miens, au risque de ta propre vie ?’’ questionna-t-elle ensuite, curieuse et voulant penser à autre chose, alors que Green se mettait à regarder le paysage autour d’eux.

 

‘‘Quand tu vis près des plaines, où ta mère t’a mis au monde, que tu respires cet air si pur et que tu grandis en allant chaque semaine voir les troupeaux courir en liberté et vivre en paix, que tu approches des poulains… Tu apprends alors à aimer la nature dans son état sauvage.’’ commença-t-il à répondre paisiblement, se rappelant de ses souvenirs d’enfance, avant de prendre un ton plus grave. ‘‘Mais quand tu assistes impuissant à leur capture, puis à leur vente avec des familles séparées, des poulains arrachés à leurs mères… Que tu les vois être mis au travail durant des heures, parfois battus et les juments forcées de se reproduire… Alors tu te dis que ton peuple ne sait pas respecter ce qui l’entoure, préférant partir à la course à l’argent facile au lieu de protéger ce vrai trésor issu de millénaires d’évolution. Aussi tu décides et tu t’efforces à faire changer les mentalités... Surtout quand tu apprends par la suite que ces poneys ont autrefois été une grande civilisation que tes ancêtres ont vaincu, sans que cela serve à quelque chose au final en repensant au sort de votre princesse Célestia.’’

 

Devant ces explications qu’elle devinait être dures à bien formuler tant elles trouvaient leurs sources sur des événements vécus durant l’enfance, Twilight ne pouvait qu’être fière de l’engagement de ce minotaure. Engagement qui, comme ce fut le cas avec Chrysalis et les changelings en général, la confortait dans sa conviction que tous les minotaures n’étaient pas tous mauvais et qu’ils pouvaient changer de comportement à l’égard des siens.

 

Mais avant qu’elle ne puisse reprendre la parole, elle remarqua que le son des giclées d’eau avait soudainement cessé et que ceux dans le lac regardaient dans la direction d’où ils étaient venus.

 

Se relevant de suite en tournant la tête, Twilight vit apparaître une troupe d’une trentaine de soldats minotaures qui après les avoir remarqué également s'élancèrent sur eux, lances et épées en avant.

 

‘‘Courez !’’ cria Chrysalis en sortant comme les autres du lac.

 

Prenant la fuite, le groupe se mit à parcourir sans perdre de temps le terrain devant eux, Steel n’hésitant pas à porter Abdomen sur son dos en le voyant un peu boiter suite à ses actions dans l’eau.

 

Après une course de plus de dix minutes où chacun s’entraidait pour gravir des pentes, tel Green qui ratrapa Frons par la patte alors qu’il venait de glisser, le groupe arriva devant une large et profonde crevasse, où l’écoulement d’un fleuve se faisait entendre.

 

‘‘On est bloqué ! Et impossible d’utiliser nos ailes encore mouillées !’’ commenta inquiète Chrysalis, regrettant d’avoir cédé à la tentation d’aller dans le lac et craignant un nouveau combat qui s’annonçait de fait meurtrier.

 

‘‘Attends… regardez à droite ! Il y a un pont naturel !’’ lança peu après Twilight en pointant du sabot l’édifice.

 

Se précipitant vers le lieu indiqué, le groupe y trouva une arche rocailleuse d’à peine un mètre de large et légèrement fissuré vers le bas.

 

‘‘Passez l’un après l’autre, sans courir pour ne pas affaiblir la roche !’’ ordonna Twilight, laissant un changeling avancer tandis qu’elle observait les soldats minotaures qui se rapprochaient au loin.

 

Marchant d’un pas hésitant, le changeling faisait pourtant de son mieux pour ne pas s’arrêter et surtout pour ne pas regarder en bas, sachant qu’en chutant il s’exposait à une mort certaine.

 

‘‘À ton tour Frons.’’ lança ensuite Chrysalis une fois qu’il était à mi-chemin, comprenant qu’ils n’y arriveraient jamais sinon.

 

‘‘Passez-moi Abdomen ! Je vais l’emmener !’’ déclara par la suite Twilight, se mettant près du changeling qu’avait remis à terre Steel.

 

‘‘Mais qu’est-ce que tu veux faire ?’’ lui demanda ce dernier alors que l’alicorne se mettait à ses côtés et posa son regard sur l’autre côté de la crevasse où attendaient les deux premiers changelings. Puis illuminant sa corne, un flash mauve les enveloppa pour ensuite s’évaporer et réapparaître de l’autre côté avec eux.

 

Revenant après cette téléportation, Twilight renouvela l’expérience avec d’autres, bien que l’inquiétude la gagnait en voyant les minotaures être à une centaine de mètres, l’empêchant de se concentrer assez pour en téléporter un grand nombre avec elle.

 

Néanmoins, prenant chacun sur soi, les membres du groupe finirent par être tous de l’autre côté, Wise terminant la marche en passant sur le pont d’où des craquements se faisaient entendre.

 

‘‘Continuez de courir, je me chargerai de briser le pont.’’ indiqua l’alicorne aux autres tendis qu’elle attendait la chêvre.

 

‘‘Arrêtez-vous au nom du Chancelier, ou vous y passerez tous !’’

 

Cette menace venant de derrière elle, fit cependant comprendre à Greedy que les minotaures arrivaient, lui faisant accélérer le pas. Mais ne prêtant plus attention où elle marchait, la chèvre trébucha sur une roche.

 

‘‘Bêêêêê !’’

 

‘‘Greedy !’’ 

 

‘‘Bêêêê !’’

 

Alors que Steel et Wise criaient le nom de leur amie qui chutait dans la crevasse, Twilight après un regard vers les soldats minotaures puis la chèvre, se décida finalement à plonger dans le gouffre. 

 

‘‘Courez pauvres fous !’’ leur cria-t-elle alors qu’elle disparaissait dans les entrailles de la montagne.

 

‘‘Il faut fuir ! Allez !’’ reprit Chrysalis en poussant de la tête les changelings qui se remirent au galop.

 

‘‘Steel, viens !’’ supplia Green à son semblable qui vit une épaisse pierre près du pont. Se dirigeant vers cette dernière, il se baissa et commença à la soulever.

 

‘‘Hiiiaaarrr !’’ cria-t-il en y mettant toute sa force, avant de se remettre sur le pont où les soldats minotaures étaient arrivés.

 

‘‘Ecartez-vous ! Au nom du Chancelier Kalt !’’ lui lança l’un d’eux en commençant à avancer.

 

‘‘Non !’’ Lui répondit avec force Steel en arrivant au milieu de l’édifice.

 

‘‘Rendez-vous ou vous mourrez !

 

-Steel !’’

 

Mais malgré l’effroi de son ami que retenait Chrysalis, le descendant d’Iron Will se rappela un des grands principes de son ancêtre et afficha un air de défi.

 

‘‘Non, c’est non !’’ réaffirma-t-il en levant la pierre au-dessus de lui, faisant reculer les soldats. ‘‘ Vous... ne passerez... paaaassss !’’

 

Tout en hurlant, Steel projeta la pierre sur l’avant du pont où elle s’y brisa, fracturant l’ensemble de l’édifice qui commença à s’effondrer, fermant le passage aux soldats.

 

‘‘Steel, reviens !’’

 

Voyant que le reste du pont se fracturait, Steel couru aussi vite que possible, puisant dans ses dernières forces alors que le sol sous ses sabots se dérobait.

 

‘‘Sautez !’’ lui lança de nouveau un changeling qui était revenu alors que le minotaure courait maintenant sur des blocs de pierre en train de chuter, lui faisant perdre de la hauteur peu à peu.

 

Tentant le tout pour le tout, Steel Will s’élança pour passer le dernier mètre, et arriva à s'agripper à l’autre bord par les pattes, que Green s’empressa de saisir.

 

‘‘Tiens bon, je vais t’aider à te relever !’’ affirma-t-il en tirant, avant de voir Chrysalis venir en illuminant sa corne.

 

‘‘Arrg ! Il faudra penser à réduire votre corpulence !’’ glissa-t-elle entre ses dents qu’elle serrait fort en faisant remonter le minotaure qui, aidé par d’autres changelings lui tenant les pattes puis les cornes, finit par se hisser et regagner la terre ferme.

 

‘‘Ouf… Merci à tous…’’ remercia-t-il épuisé, avant qu’un flash mauve n’apparaisse près d’eux et laisse place à Twilight et Wise, cette dernière toute apeurée.

 

‘‘Vous êtes encore là ?! Mais qu’avez-vous fait ?’’ leur demanda l’alicorne, qui retrouva néanmoins son calme en voyant le pont brisé, alors que Chrysalis affichait un air gêné.

 

*******************************************************************************************************************************************************************

‘‘Spike ! Spike !’’

 

La grotte résonnait des appels d’Antenne qui cherchait le jeune dragon, sourire aux lèvres. Arrivant dans la grande salle où elle et les siens avaient rencontré la princesse Twilight, la changeline aperçut derrière un stalagmite, son ami en train de creuser dans la roche pour en extraire un rubis qu’il engloutit de suite en se léchant les griffes.

 

‘‘Spike viens vite !’’ relança-t-elle se dirigeant vers lui.

 

‘‘Hein ? Qu’est ce qu’il y a ?’’ demanda alors le dragon en mettant fin à son quatre heure et en s’essuyant la bouche, avant d’être déstabilisé par des nouvelles secousses dans le sol. ‘‘Oula… Elles se font plus fréquentes...’’

 

‘‘Ne t’en fais pas pour ça. Suis-moi, ça va commencer !’’ se contenta de répondre la changeline heureuse et se remettant à galoper à travers les galeries, obligeant Spike à la suivre en courant.

 

Après plusieurs minutes de course, les deux amis arrivèrent à un lieu familier pour le dragon, qui commença alors à comprendre.

 

‘‘Tu veux dire… Que ça y est, c’est le moment ?!’’ demanda-t-il de nouveau en affichant un grand sourire.

 

Sans répondre, la changeline entra dans la petite salle caverneuse suivie de Spike. Là, il pouvait voir quatre changelings s’activer autour des œufs. Ces derniers étaient en train de s’agiter avec force, avec de petits cris se faisant entendre à l’intérieur de certains, et auxquels répondaient les autres changelings en se mettant à côté des coquilles.

 

‘‘Mer… Merci de me laisser assister à cet événement.’’ déclara ému le jeune dragon, tout en restant en retrait avec Antenne pour ne pas déranger les autres changelings dans leurs tâches. 

 

Twilight aurait donné cher pour voir ça. pensa-t-il en imaginant l’alicorne toute excitée en train de prendre des notes. 

 

Crac… crac…

 

‘‘Tu veux approcher Spike ? Celui-ci va bientôt sortir.’’ proposa un des changelings en face d’un œuf où des fissures se formaient.

 

‘‘Je… Je peux ?’’ questionna en retour le dragon, surpris, mais qui devant la confirmation de tête du changeling avança de bon cœur, heureux de voir ça de près.

 

Arrivant à côté du changeling, celui-ci lui fit place pour être en face de l’œuf qui continuait de se fissurer à son sommet.

 

‘‘Tu es sûr qu’il n’y a aucun danger ? Je croyais que les larves était agressives à la naissance…’’ redemanda-t-il quand même, ne voulant pas provoquer un accident.

 

‘‘Non, non. Elles ne le sont que si elles sentent un danger.’’ le rassura le changeling avec un sourire, laissant Spike observer la vie éclore.

 

Crac… crac…

 

Voyant le haut de la coquille continué à être poussée de l’interieure pour libérer la vie qu’elle contenait, Spike ne put résister à l’envie de se pencher davantage, voulant voir à quoi ressemblait exactement une larve changeline.

 

Crac !

 

‘‘Hiiiiissss !’’

 

Plaf !

 

‘‘Aaaah !’’

 

Effrayé par la créature qui sans prévenir avait bondi en avant, éjectant le haut de sa coquille d’oeuf pour s’accrocher ensuite à son visage, Spike recula pour finir par tomber sur le dos.

 

‘‘Ah ! Ah ! Apparemment, tu ne lui inspirais pas confiance !’’ commenta amusé le changeling en arrivant à ses côtés et en prenant délicatement la larve entre ses dents pour la retirer de Spike alors qu’elle lui mordillait le museau.

 

‘‘J’ai… J’ai cru qu’elle allait faire entrer quelque chose dans ma bouche…’’ finit par dire Spike en tremblant légèrement, se rappelant ses histoires de bandes dessinées avec des créatures grandissant dans le ventre d’hôtes pour ensuite s’extraire par la cage thoracique.

 

Pendant ce temps, d’autres œufs se mirent à éclore, faisant apparaître d’autres larves qui, malgré la présence des changelings qui les léchaient pour les laver, firent résonner la salle de cris aigus. Cependant, d’autres larves semblaient plus apaisées, et se contentaient de grimper sur leurs semblables adultes qui les laissaient faire.

 

‘‘Espérons que cette nouvelle génération vivra dans un monde plus sûr pour les équidés…’’ commenta Antenne, émue de ce spectacle, tout en arrivant au côté de Spike encore traumatisé pour le rassurer.

 

*******************************************************************************************************************************************************************

‘‘Tout de même patron, il faut reconnaître qu’on aurait pu faire plus attention en recherchant l’alicorne quand elle s’est échappée la première fois après qu’on l’ait capturé... Peut-être aurions-nous trouvé ce passage plus tôt…

 

-Peut-être, mais je te rappelle que les choses auraient pu être bien différentes si tu ne t’étais pas fait assommer cette nuit-là.’’

 

C’est sur un ton mêlant moquerie et reproche que Trade répondit à Beroe, alors que les trois griffons marchaient à travers un tunnel sombre, éclairés par la lumière de torches derrière eux.

 

‘‘Néanmoins patron… Je ne peux m’empêcher de m’interroger sur le bien fondé de notre acte en ce moment…’’ débuta ensuite Fangel, la voix hésitante. ‘‘Après tout, même si ces créatures ont une cachette dans cette vallée, elles ne semblaient pas montrer de signes d’agressivité… Au contraire, elles ont peur qu’on les découvre.

 

-Tu te poses trop de question Fangel.’’ se contenta de répondre Trade sans tourner la tête. ‘‘Dis-toi plutôt qu’on rend un grand service à Minotauria, qui sera grandement récompensé. De plus, si ça peut te réconforter, dis-toi aussi que par ce geste, on est en train d’honorer la dette de notre espèce envers les minotaures, suite à leur aide après le « Fléau », et qu’on rend hommage à l’esprit des « pierres de l’Entente ».’’

 

-Justement… J’ai peur que nous ne soyons sur le point d’en créer un autre de « Fléau »…’’ se contenta de dire tout bas Fangel, sceptique quant à la suite des évènements.

 

Après encore quelques minutes de marche, le trio arriva à l’autre bout du tunnel et retrouva la lumière du soleil couchant.

 

‘‘Ah, de l’air frais.’’ dit Trade avec bonheur, recevant une douce brise sur le visage. ‘‘Vous y voilà l’ami. Encore une demie journée de marche demain une fois que vos renforts arriveront, et on sera là où se trouve le troupeau du poulain licorne.’’ continua-t-il en se retournant vers l’entrée du tunnel, d’où sortirent des minotaures en armure avec leurs armes, et dont l’un d’eux tenait une arbalète.

 

‘‘La vengeance sera mienne.’’ déclara Soldier sourire aux lèvres, regardant le paysage devant lui et impatient d’arriver au lendemain.

 

 

Note de l'auteur

J'espère que vous avez reconnu durant la scène des oeufs la référence à une certaine série de films... ;)

De même, les plus pointilleux auront peut-être remarqué l'introduction ou la réaparition d'éléments qui auront leur importance, un jour.

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.