Discord icon

Chapitre 36 : Des découvertes

Les rayons du soleil venaient d’éclairer le petit bassin se formant sur le bord d’une rivière et où se trouvaient quelques grenouilles en train de chanter et de sauter sur des nénuphars. Au loin, le son d’imposantes cascades se faisait légèrement entendre parmi les chants des oiseaux.

 

Entre les roseaux présents dans ce bassin, sur une petite plage de sable, était couchée une jument inconsciente, les pattes encore submergées. S’approchant prudemment, un lapin blanc arriva au niveau de sa tête et se mis à la renifler.

 

Sentant quelque chose mordiller son museau, la jument au pelage lavande entrouvrit faiblement les yeux, remarquant une boule de poils blancs devant elle, qui en la voyant se réveiller se sauva à travers la végétation.

 

Retrouvant peu à peu ses esprits et malgré une migraine se faisant sentir, la jument releva la tête, remarquant qu’une légère couche de sable se trouvait sur sa joue alors que des marques au sol montraient qu’on avait poussé sa tête pour lui éviter de se noyer.

 

‘‘Oooh… Où… Où suis-je ?’’ demanda-t-elle inconsciemment en voulant mettre une patte sur sa tête, avant de sentir plusieurs courbatures le long de son corps. ‘‘Voyons… Je me souviens qu’on était dans le dirigeable… Un violent orage nous a frappé… On s’est retrouvé sur une rivière… Mais ensuite…’’ résuma-t-elle en rassemblant ses souvenirs, encore brumeux.

 

Ignorant autant que possible la douleur, la jument finit néanmoins par se relever, observant autour d’elle pour savoir où elle était et si quelqu’un était là. Mais aucune personne ne se montra, la laissant uniquement avec le son de la forêt autour d’elle et des cascades au loin.

 

‘‘Des chutes d’eau… Ca y est je me souviens… On est tombé dans les « Neighara Falls », et… et… Mais alors où sont les autres ? Ils ne sont quand même pas… Non, non… C’est impossible, ils doivent être ailleurs ou sur l'autre rive…’’ tenta-t-elle de se rassurer alors que la peur la saisissait quant au sort des autres et qu’elle s’imaginait devoir continuer seule son périple.

 

Cependant, en baissant la tête, elle remarqua sur la plage quelques traces de sabots présentes et semblant indiquer qu’une personne s’était rendue près d’elle.

 

‘‘Pffuit ! Hey, il y a un poney sauvage là-bas !’’

 

Pétrifiée en entendant cette voix qui n’annonçait rien de bon, la jument voulut s’envoler, profitant qu’aucune douleur ne se faisait visiblement sentir au niveau des ailes. Mais en voulant déployer ces dernières, la jument ne sentit non seulement aucune douleur, mais aussi aucune réaction sur cette partie du corps. Tournant la tête pour voir ce qu’il se passait, elle vit alors avec horreur l’absence de ses attributs de princesse.

 

‘‘Mes… Mes ailes…’’  commença-t-elle à dire avec difficulté, avant de remarquer autre chose. Se précipitant vers le bord de l’eau, la jument regarda avec crainte son reflet, qui confirma ce qu’elle s’imaginait. ‘‘Je… Je suis devenu une terrestre… Et sans marque de beauté…’’

 

‘‘Il est là !’’

 

En se retournant de nouveau pour faire face à la menace, surprise en même temps d’entendre le bruit de personnes au galop, Twilight vit cinq poneys s’arrêter devant-elle, chacun transportant sur son dos un diamond dog, assis sur des selles et tenant leur monture avec une bride avec un mors. 

 

Stupéfaite devant ce spectacle qu’elle avait du mal à croire et souffrant toujours de courbatures, la jument ne réagit pas aux lassos qui l’attrapèrent au cou.

 

‘‘Bel animal. Même si c'est une femelle, elle sera parfaite pour notre unité.’’ déclara le diamond dog au centre de l’équipe en observant leur prisonnière. ‘‘Allez, emmenez-là, elle rejoindra la dizaine d'autres équidés qu'on a capturé récemment. Yaaa.’’ termina-t-il en donnant un coup de bride à sa monture qui repartie sans montrer de signe de résistance au grand étonnement de Twilight.

 

N’ayant pas la force de se battre, la jument se résolut à se laisser entraîner, partagée entre le soulagement qu’ils n’avaient pas vu qui elle était vraiment mais découragée d’être de nouveau prisonnière.

 

Chrysalis a dû me jeter un sort pour me transformer en un poney terrestre pour éviter qu’il m’arrive quelque chose… Sans doute doit-elle être en train de chercher les autres… Au moins, je sais qu’elle est vivante. se dit-elle pour se consoler, alors que les diamond dogs la guidaient à travers la forêt, se disant que de toute façon, elle n’aurait pu s’enfuir avec ses ailes après ses efforts durant la tempête.

 

Après une vingtaine de minutes de marche, le groupe sonna un clairon et arriva dans un espace dégagé, où se trouvaient derrière un muret, des bâtiments de logements et des écuries avec des boxes ainsi que deux corrals, dont un avec une dizaine de poneys.

 

Je dois être dans cet endroit dont parlait ce minotaure quand j’étais en pierre dans le dirigeable, où ils dressent des poneys pour les monter. commenta intérieurement Twilight en observant autour d’elle, voyant à un moment passer devant elle un autre groupe de poneys portant des diamond dogs et qu’on faisait marcher au pas en colonne. Un spectacle qui n’était pas sans lui rappeler avec amertume la présentation en chanson par Starlight de son village. Le pire pour elle, c’est qu’ils avaient l’air non endoctrinés, mais totalement soumis… Comme si l’espoir de retrouver la liberté dans les plaines les avait quitté, à jamais…

 

Sortie de ses pensées par des coups sur sa corde au cou pour la faire avancer, la jument se remit en route, devinant qu’elle allait sans doute subir le même sort que ses semblables poneys.

 

Je suis loin de ma promesse de tout faire pour que les poneys vivent libres… se dit-elle en se rappelant également du sort qu'avaient dû connaître les poneys de la capitale et dans les autres villes une fois la nouvelle de son évasion grâce aux changelings connue.

 

‘‘Bon, commencez par la ferrer et la marquer. On la dressera plus tard.’’ déclara le diamond dog en se séparant du groupe.

 

Me marquer ?! s’inquiéta la jument en remarquant alors que tous les poneys avaient un signe, au même niveau que là où se trouvaient les marques de beauté, et où maintenant une marque de brûlure était présente, représentant un rond avec les lettres U et E à l’intérieur.

 

Bien que tentant de résister en traînant des sabots, la jument fût amenée de force entre quatre poteaux où on lui lia les pattes, l’empêchant de bouger alors qu’elle voyait des diamond dogs s’activer près d’un fourneau.

 

*******************************************************************************************************************************************************************

‘‘Tu… Tu crois qu’il pourrait utiliser à nouveau sa magie ?

 

-Hein… Quoi ? Ah, désolé Antenne, mais pour la troisième fois, je ne pense pas qu’il arrive à contrôler sa magie. Ce qu’il s’est passé hier n’était qu’un accident.’’

 

Ce fut sur un ton terne que Spike répondit en sortant de ses pensées, alors que lui et Antenne, dans sa forme changeline se trouvaient sur une hauteur avec des bois derrières eux, non loin du troupeau de poneys en train de brouter dans une clairière en contrebas, avec le poulain licorne en train de téter sa mère.

 

‘‘Oh… Tu pensais encore à ce rêve que t’as fais cette nuit.’’ commenta cette dernière en se rappelant du réveil soudain du dragon en sueur, alors qu’ils avaient décidé de dormir avec le troupeau suite au lancé du rayon magique par le poulain.

 

‘‘Désolé Antenne… Je ne peux pas m’empêcher de revoir cette scène où Twilight et les autres sont dans une tempête en plein vol… Ça semblait si réel…’’ s’excusa Spike en se tenant la tête dans ses pattes pendant que lui et son amie étaient assis.

 

‘‘Ne t’en fais pour eux. Ce n’était qu’un mauvais rêve. À l’heure qu’il est, ils sont sans doute arrivés à l’Empire de Cristal et ont dû le faire revenir.’’ le rassura Antenne en mettant une patte sur l’épaule du dragon, sans que celui-ci sorte de sa peine à son grand regret. ‘‘En tout cas, si je peux faire quoique ce soit pour que tu te sentes mieux, demande le moi.

 

Suite à cette proposition de son amie, le dragon pris un air pensif puis hésitant.

 

‘‘Eh bien… Il… Il a en effet quelque chose que je voudrais te demander.’’ finit-il alors par répondre.

 

‘‘Oui, qu’est ce que tu veux ?

 

-C’est… C’est un peu délicat… Tu pourrais te transformer en une jument pour moi ?’’

 

Sans répondre et affichant un sourire, Antenne se leva et s’enveloppa de flammes vertes qui laissèrent place à une jument à fourrure blanche avec des taches brun châtaigne, l’apparence qu’elle avait l’habitude de prendre pour aller vers les poneys. 

 

‘‘Comme ça ?

 

-En fait… Je pensais à une autre jument… Une licorne que j’ai connue dans mon ancienne vie… Et qui m’était chère…’’ reprit gêné Spike en se levant et en se croisant les griffes, n’osant pas regarder Antenne dans les yeux, dont les oreilles furent attirées par un bruit dans les buissons du bois à proximité.

 

‘‘À quoi ressemble-t-elle ?’’ redemanda-t-elle cependant avec douceur en levant la tête du jeune dragon du sabot. Celui-ci inspira profondément en fermant les yeux plongea dans ses souvenirs, se remémorant chaque moment passés avec celle qu’il lui avait toujours fait accélérer ses battements de cœurs en sa seule présence.

 

‘‘Elle… Elle a un pelage blanc comme la neige, pur comme son cœur… Une crinière et une queue d’un violet clair, et des yeux d’un bleu ciel à vous envoûter à leur simple vue, avec de faux cils bien apparents, mais complétant cette merveille de Célestia. Et comme marque de beauté, trois diamants clairs de quatre côtés.’’ expliqua-t-il pour décrire du mieux possible cette jument si spéciale à ses yeux, faisant sourire son amie changeline .

 

‘‘Ah oui, c’est celle que tu m’as montré avec ta photo de Twilight licorne avec ses amies.’’ commença-t-elle à dire avant de se transformer à nouveau, se souvenant du regard particulier du dragon à l’égard de cette licorne quand il lui avait présenté une à une chacune des juments sur la photo. ‘‘Comment s’appelait-elle déjà ?’’ questionna-t-elle ensuite alors que les flammes vertes s’évaporaient.

 

‘‘Rarity…’’ lança alors Spike avec un sourire en regardant la jument devant lui.

 

À sa simple vue, ses inquiétudes quant au sort de Twilight et sur le poulain disparurent de son esprit, ne laissant qu’un sentiment de bien-être.

 

‘‘Je… Je peux toucher ? S’il te plaît ?’’ demanda-t-il encore, d’une petite voix en tendant une patte, faisant légèrement rire la licorne qui avait néanmoins conservé sa voix de changeline.

 

L’empoignant d’une patte, elle le fit avancer et colla sa joue contre son poitrail. Heureux de ressentir la caresse de ce doux pelage qui lui avait tant manqué, Spike ferma les yeux dont une larme sortie, profitant de ce moment qu’il voudrait ne jamais se voir arrêter.

 

‘‘C’est plutôt romantique, non ?…

 

-Euh ? Moi ça me met plutôt mal à l’aise… En plus, l’idée qu’un dragon puisse aimer un poney… Beuh… Et vous patron ?

 

-Hein, quoi ? Oh ça ? Rien à en faire.’’

 

C’est d’une voix rapide et montrant que ce spectacle ne l’intéressait pas, que Trade répondit aux jumeaux, bien que ses yeux avaient brièvement pris la forme de pièces de monnaie. 

 

‘‘Même dans mes plus beaux rêves, je n’avais espérer avoir une telle prise à portée.’’ continua-t-il d’une petite voix exaltée, alors que lui, Beroe et Fangel se trouvaient derrière des buissons dans le bois à proximité de Spike et Antenne.

 

‘‘Donc, on fait quoi maintenant ?’’ questionna alors Beroe en se tournant vers son patron.

 

‘‘On file d’ici en douce et on prévient Soldier et ses troupes en leur montrant le chemin. Et ensuite, à nous la fortune !’’ répondit ce dernier cachant du mieux possible sa joie pour ne pas se faire repérer.

 

Pendant ce temps, Spike se décida enfin à mettre un terme à son bonheur et se sépara d’Antenne qui reprit sa véritable apparence changeline.

 

‘‘Merci Antenne… Ca m’avait manqué…’’ dit-il en se grattant la nuque d’une patte alors que ses joues devenaient roses.

 

‘‘Je t’en prie. J’espère que ça t’a fait oublier tes inquiétudes.

 

-En partie… Mais je m’inquiète toujours pour le troupeau. Et si quelqu’un avait remarqué le rayon lancé par le poulain ?’’ ne put s’empêcher de dire Spike en se tournant de nouveau vers le troupeau, alors que ledit poulain avait fini son repas et partait jouer avec les autres enfants.

 

‘‘Mais oui… Et si ça se trouve, quelqu’un est en train de nous observer en cachette depuis les buissons à côté.’’ se moqua la changeline avant de reprendre un air confiant. ‘‘Ne t’en fais pas. Il n’y a aucun fort minotaure habité dans la région et il aurait fallu être près d’ici pour voir le rayon magique du poulain. Du reste, la reine nous a confié la mission de défendre le troupeau si un danger se présentait, et vu qu’il est à proximité de notre cachette dans la grotte, on pourra intervenir rapidement.’’ Tout en parlant, Antenne tourna le regard vers les vieilles montagnes de « Unicorn Range ». ‘‘Et par ailleurs, il serait très difficile pour une troupe d’avancer dans ce massif, à moins de trouver le passage secret sous terre.’’

 

Rassuré par ces paroles, Spike retrouva confiance et, suite à des gargouillements dans son ventre, se mit en marche avec la changeline vers la grotte des changelings. 

 

‘‘Tu as sans doute raison, après tout, même ces griffons n’ont pas su trouver ce tunnel alors qu’ils en étaient à quelques mètres…’’ ajouta-t-il en partant, laissant le troupeau continuer à brouter en paix.

 

*******************************************************************************************************************************************************************

Slup, Slup, Slup, Slup

 

Sentant quelque chose aller et venir sur sa joue, devenue humide, Twilight retrouva ses esprits et ouvrit les yeux. Là, elle remarqua une autre jument en train de la lécher, visiblement inquiète.

 

‘‘Hiiii… Hiiii…’’ lui lança-t-elle, comme pour demander si elle allait bien.

 

Sentant qu’elle était couchée à terre sur un côté, la jument mauve se mit sur le ventre et fit un tour de tête, remarquant qu’elle était dans un enclos avec d’autres poneys présents, dont certains qui la regardaient.

 

Co... Comment je suis arrivée là ? commença-t-elle à se dire en voulant mettre une patte sur son front, avant de sentir quelque chose sur ses sabots qui les alourdissaient. En regardant sous une de ses pattes pour comprendre ce que c'était, elle y vit à sa grande surpirse un fer à cheval, ajusté et implanté par des clous à son sabot. 

 

Attends… Je me souviens maintenant. J’ai été capturé par les diamond dogs et... j’ai été ferré. reprit-elle, se remémorant cet instant où, après les avoir curé et pris leur mesure, on avait posé sur ses sabots ces « choses », dont elle n’avait jusqu’alors vu que quelques rares poneys de la haute société équestrienne en porter. Une chance que nos sabots soient dénués de nerfs, sinon j’aurais ressenti l'implantation des clous.

 

Mais alors qu’elle agitait la patte pour voir si le fer restait à son sabot, Twilight s’arrêta brutalement, les yeux paniqués tandis qu'elle ressentait une forte douleur à sa croupe droite. 

 

Ils m’ont fait autre chose… 

 

Lentement, elle tourna la tête vers l’arrière, redoutant de voir se confirmer ses craintes.

 

‘‘Cé… Célestia…’’ lâcha-t-elle finallement d’une petite voix tremblante, voyant une marque de brûlure sur sa croupe.

 

De suite, elle se rappela que peu après que les diamond dogs l’aient ferré, un autre était venu avec une tige de fer avec à son bout la marque portée par les poneys d’ici. La voyant s’agiter, les diamond dogs avait alors mis une corde à son museau pour l’empêcher de crier tandis qu’on lui posait le fer encore rouge sur son pelage, brûlant instantanément les poils de son pelage.

 

La douleur devait être si forte que j’ai dû m’évanouir… continua à penser avec peine Twilight, qui se sentait maintenant salie, vidée d’une partie d’elle-même. 

 

Elle avait pourtant connu un moment similaire avec Starlight, quand elle lui avait pris ainsi qu’à ses amies leur marque de beauté à chacune. Mais il s’agissait là d’une étape pour les amener à devenir membre de sa communauté. Ici, c’était seulement un moyen d’identification en montrant qui étaient ses « propriétaires ». Une tache indélébile, qui lui restera à vie.

 

Tout en laissant des larmes couler sur ses joues, Twilight pouvait voir les autres poneys la regarder avec peine, comprenant et partageant sa douleur. La jument qui l’avait réveillée, après s’être éclipsée, revenait maintenant vers elle en tenant dans la bouche du foin qu’elle lâcha aux sabots de sa semblable.

 

‘‘Hiiii…’’ lui lança-t-elle en bougeant la tête d’avant en arrière d’un air confiant, poussant ensuite la nourriture du museau vers sa semblable.

 

Touchée par ce geste, celle-ci ne put retenir un petit sourire.

 

‘‘Snif… Hiiii…’’ lâcha-t-elle faiblement en retour pour la remercier, avant de se forcer à reprendre des forces, se doutant qu’elle allait en avoir besoin pour la suite.

 

Note de l'auteur

Vous pensiez que j'avais assez "martyrisé" notre héroine ? Il semble que non... Le sadique que je suis a encore frappé ! >XD

Comment voyez vous maintenant la suite des évènements ? ^^

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.