Discord icon

Chapitre 26 : Prologue Acte 2

                                                                 Change :

 

Chapitre 26 : Prologue Acte 2

 

Tout allait bien pour Twilight Sparkle, elle était la princesse de la ruche des Terres Désolées, avait été réunie avec sa mère, avait survécu à un complot contre sa vie et était parvenue à conclure un traité de paix et de coopération entre ses deux maisons, la ruche des Terres Désolées et Equestria.

Mais à présent, Chrysalis devait éloigner sa fille de la politique d’Equestria pour la plonger dans la dangereuse et imprévisible politique des Changelings…

De toutes les reines réunies pour le conseil, une se démarquait en jouant sur le long terme et en manigançant des plans…

La tante de Chrysalis était impatiente d’enfin rencontrer la nouvelle addition à la famille.

                                                           La Reine Crudelis attend…

 

La princesse Twilight Sparkle ne pouvait pas en croire sa chance. Le livre entre ses sabots pouvait bien renfermer à lui seul de nombreuses réponses sur le passé de sa ruche.

L’impatience la rongeait et son esprit en soif de connaissance aussi.

La princesse changeline sprinta au travers des couloirs jusqu’à ses quartiers, ouvrit violemment la porte avant de la refermer tout aussi violemment.

Sans hésitation, elle posa le livre sur le bureau à côté de son lit et l’ouvrit, plongeant son museau à l’intérieur et analysant chaque mot avec une grande attention.

Le paragraphe d’ouverture semblait être l’auteur repensant aux temps d’avant son époque et menant à sa naissance. D’autres entrées étaient des évènements d’avant l’écriture du livre et les dernières dataient de pendant son époque.

L’attention de Twilight était définitivement prise.

 

Quasiment mille trois cents ans avant le retour de la princesse Luna, Equestria était dans le chaos, le règne de terreur de Discord étant resté dans la mémoire des poneys et le gouvernement séparé en trois espèces n’existait plus. A sa place se tenaient maintenant deux alicornes, les deux sœurs ayant vaincu Discord devaient à présent reconstruire la nation.

Et comme si cela ne suffisait pas, l’allié d’Equestria durant le règne de Discord, la Reine Amore de l’Empire de Cristal avait été renversée par le Roi Sombra. Ce dernier prévoyant de prendre Equestria pour transformer le royaume qu’il dirigeait en l’empire que laissait supposer le nom. Equestria devint très vite une zone de guerre.

Toutefois, loin des problèmes des poneys se tenait une ruche Changeling. La reine Imperatrix se tenait aux côtés de deux nymphes, la première avait une crinière rouge sang tout comme ses yeux et la seconde une crinière verte similaire à n’importe quelle reine.

Elles étaient jumelles, la plus jeune nommée Avia, était née quelques secondes avant sa sœur, Crudelis.

Elles étaient les filles de la reine et celle-ci avait de grandes ambitions pour les deux.

 

Dix ans plus tard

 

Deux jeunes nymphes, Crudelis et Avia, jouaient ensemble, elles se tenaient dans la salle du trône de leur mère à jouer à chat, rigolant tout du long.

Elles étaient bien traitées, leur mère leur ayant donnée à toutes deux une quantité égale d’amour, à la fois littéralement et au sens figuré.

Cependant, Avia avait remarqué un côté plus… sévère chez sa mère. Elle n’avait jamais crié sur elles mais il y avait plusieurs fois ou un drone ayant fait une erreur la rendait furieuse. Parfois elle revoyait le drone mais parfois non…

Ce qui l’inquiétait était aussi le fait que cela semblait affecter Crudelis, Avia l’avait vu mal se comporter envers les drones, n’hésitant pas à hurler et lever le sabot. Les traiter ainsi tout comme les manipuler semblait même être devenu l’un de ses passe-temps préférés. Avia adorait sa sœur, elles étaient quasiment inséparables, mais elle s’inquiétait pour elle.

Elle ne savait également pas d’où venait l’amour que leur mère leur donnait régulièrement, pas même sa sœur ne le savait.

Mais elles étaient sur le point de le découvrir.

La porte s’ouvrit dans un lourd grincement et la reine Imperatrix entra, son aura verte allumée.

« Maman ! » hurlèrent de joie les deux avant de se précipiter sur elle pour l’accueillir.

« Mes petites, j’espère que vous avez été sages. »

Les deux hochèrent la tête avec un large sourire.

Imperatrix ricana avant de reprendre.

« Bien, à présent je veux que vous soyez toutes les deux attentives, ceci est important pour vos futurs devoirs royaux. »

« Tu as une leçon pour nous ? » demanda Avia.

« En effet, une que vous êtes obligées d’apprendre », termina Imperatrix avant d’utiliser sa magie pour trainer un étalon licorne inconscient dans la pièce.

« Eep ! » hurla Avia de surprise. « Pourquoi as-tu ramené un poney ici ? »

« C’est votre dîner, répondit Imperatrix, l’amour doit être extrait d’un hôte vivant, ce poney servira d’exemple. »

Crudelis regardait sa mère avec attention mais Avia ne semblait pas être à l’aise.

« Mais… il ne peut pas juste être donné de temps en temps par les drones ? »

Imperatrix lui répondit avec un sourire.

« Ton intelligence m’a toujours impressionnée ma fille. Bien sûr que nos drones peuvent faire ça et nous permettre d’en avoir assez pour survivre… mais ce que nous voulons vraiment, c’est le pouvoir. Non pas une image illusoire de contrôle, je parle bien du fait que la prendre directement chez un poney pour augmenter considérablement nos capacités. Avec assez, même les princesses alicornes se soumettront. »

« Comment la prend-on maman ? » demanda Crudelis.

Imperatrix garda son sourire et illumina sa corne. Le poney se réveilla légèrement avant de hurler de douleur tandis qu’une aura verte l’entourait pour ensuite revenir dans la corne d’Imperatrix.

« Maman arrête ! Arrête ! » hurla Avia en pleurant. Mais ni sa mère ou Crudelis ne l’écoutaient.

Une fois l’opération finie, le poney ne bougea plus, son corps n’étant plus qu’une carcasse vide. Imperatrix ne fit que sourire de manière sinistre alors qu’elle sentait de nouvelles forces la gagner.

« Voilà comment on fait, cela tue le récipient mais rien de grave car ils en ont plein dans cette ferme qu’ils appellent Equestria. »

« Comment peux-tu !? » hurla Avia.

Imperatrix et Crudelis se tournèrent vers elle, les yeux grands ouverts.

« Sœurette ? » commença Crudelis en tendant son sabot juste avant qu’Avia ne le repousse.

« Tu n’avais pas à le tuer ! Je suis très bien avec l’amour passif des drones, je refuse de toucher à ce pouvoir si c’est le prix à payer ! »

« Avia, tu te comportes de manière naïve et imma...

— Non ! » riposta Avia en bousculant sa famille pour s’enfuir dans sa chambre.

 

Cent ans plus tard

 

« MAMAN ! » hurla de rage Avia en défonçant presque la porte de la salle du trône.

Imperatrix garda plus une expression ennuyée qu’autre chose en se tournant vers elle.

« Quoi encore Avia ? »

« Un village entier ?! »

« Notre race se protège via le secret Avia, si je laisse des survivants, ce secret pourrait être brisé, il vaut mieux que notre race reste au statut de mythe ou d’une légende pour l’instant. »

La colère d’Avia ne fit que grimper.

« Combien d’innocents ? Combien d’enfants as-tu tués juste pour ton propre pouvoir ? »

« Elle n’était pas seule cette fois… » dit la voix de Crudelis juste derrière elle, passant les restes de la porte pour entrer dans la salle.

« Toi ? Tu l’as aidée ? »

« Oui ma sœur, et si tu n’étais pas si faible, tu aurais compris les bénéfices que mère et moi avons obtenus de cette petite excursion. »

« Cela ne vaut pas le prix à payer ! »

« Sœurette, ce ne sont que des récipients vivants », riposta Crudelis.

« Ce sont des êtres vivants, avec des rêves, des espoirs et des familles ! »

« Tu es pathétique, tu le sais ça ? » répondit Crudelis.

Les mots de sa sœur la firent reculer de choc.

« Pathétique ? Qu’est-ce qu’il t’est arrivée petite sœur ? Nous étions inséparables à l’époque. »

« Je vais te dire ce qu’il s’est passé, répondit pour elle Imperatrix, il se passe que tu refuses de grandir et d’accepter que nous sommes les prédateurs et qu’eux sont les proies ! »

« Il y a une meilleure solution ! »

« Malgré ta grande intelligence, tu restes jeune et bercée d’illusions. »

« Je suis plus certaine d’être la seule avec un semblant de morale ici, VOUS tuez les autres créatures juste pour votre propre intérêt, VOUS traitez les drones comme des esclaves ! »

« Ce sont des drones, ils existent pour servir. »

« Ils ont besoin de nous tout comme nous avons besoin d’eux ! Sans eux, que sommes-nous ? Des exilées ? Des sans-abris ? Vous ne pouvez pas les traiter comme vous l’avez toujours fait ! » hurla Avia.

« Avia ça suffit ! Hors de ma vue, tout de suite ! » hurla de colère Imperatrix.

« Mère, je t’en supplie, abandonne ce sombre chemin… »

« Grande sœur… » commença Crudelis de manière menaçante. « Sors d’ici. Tout de suite. »

Avia regarda sa sœur avant de s’enfuir de la salle du trône sans un mot, perçant un trou dans le mur au lieu de passer par la porte déjà en miettes.

En regardant sa sœur partir, Crudelis soupira.

« Pourquoi elle n’accepte pas la réalité ? Qu’est-ce que ça coutera de faire revenir à la raison ma sœur ? »

« Elle est trop émotionnelle, répondit Imperatrix, mais donne lui du temps, ma fille. Elle reviendra tôt ou tard vers nous, c’est inévitable. »

La princesse Crudelis regarda sa mère puis de nouveau vers le trou où sa sœur s’était enfuie.

« J’espère que tu as raison… »

Mais aucune des deux ne savait qu´Avia avait rencontré un petit groupe de Changelings en armure à l’autre bout du couloir, chacun d’eux se prosternant devant elle.

« Votre altesse, est-ce l’heure ? »

« Oui, nous partons cette nuit. »

« Alors nous vous suivrons n’importe où… ma reine. »

 

Cent cinquante-cinq ans plus tard

 

Beaucoup de choses s’étaient passées depuis la création de la ruche des Terres Désolées, la plus récente cependant était la naissance de la fille d’Avia, la princesse Chrysalis. Mais Equestria souffrait encore de problèmes et l’un des espions d’Avia était parti enquêter.

L’espion fut choqué de voir les princesses Celestia et Luna se battre presque à mort mais la vraie surprise fut d’apercevoir Imperatrix et Crudelis regarder au loin. L’espion avait réussi à trouver un espace permettant d’observer les deux sans être remarqué.

« Quelle chance que ces deux sœurs aient choisi de se battre aujourd’hui, cela rendra notre conquête de ces poneys plus simple… » fit remarquer Crudelis.

« Pour être honnête, je m’en fiche un peu… » rétorqua Imperatrix avant de détourner les yeux du combat et de prendre une expression plus triste. « Crudelis, je ne veux plus faire ça… »

Crudelis la regarda, confuse.

« Mère ? »

« Avia avait raison, depuis le début », dit Imperatrix en regardant la rune rouge autour de son cou. « Toute ma conquête de pouvoir n’a fait que de me séparer de ceux que j’aimais le plus. Cela a fini par me rattraper. A partir de maintenant, nous ne tuerons plus les poneys, nous nous contenterons de l’amour passif des drones, il a meilleur goût de toute façon. »

« Tu plaisantes ? »

« Non ! » hurla Imperatrix sans regarder sa fille. « Les temps ont changé. »

Crudelis soupira, une expression triste mais avec un arrière-ton de dégoût dans la voix.

« Oui…  en effet… »

Imperatrix n’eut même pas le temps de hurler de douleur en sentant la lame lui traverser la gorge avant que son corps ne tombe sans vie.

Le drone espion ayant vu la scène se retira pour aller avertir immédiatement la reine Avia.

Tout ça alors que la lune affichait désormais la nouvelle silhouette de la jument bannie, regardant la planète en dessous.

 

Twilight n’en croyait pas ses yeux tout en continuant de lire le journal de sa grand-mère récemment découvert au plus profond de la librairie.

« Je crois que je n’aime pas trop ma grand-tante… » murmura seule Twilight

Twilight décida ensuite de passer directement sur la fin, pour lire la dernière entrée.

« Mes Changelings ont repéré un dragon espionnant la ruche, toutefois il n’y a rien eu de similaire depuis. Soit ils s’imaginent des choses, soit le dragon a décidé de s’en aller. Pour illuminer la journée de manière plus positive, je compte faire une visite des environs à l’extérieur de la ruche à Chrysalis aujourd’hui, l’emmener à Equestria. Elle n’a jamais rien visité d'autre que la ruche depuis sa naissance. Bien qu’elle ne soit plus une enfant et n’ait montré aucun signe de devenir comme ma sœur, je tiens tout de même à lui faire voir en personne qu’ils sont presque comme nous et non pas des containers vivants à exploiter.

Et un jour, j’espère qu’elle saura nous révéler au reste du monde de la manière la plus pacifique possible. Le moment de briser le secret de notre existence approche, et j’espère que nous ferons bonne impression. »

« Ça doit être le jour où elle est morte… » pensa Twilight.

Décidant qu’elle devait lire quelque chose de moins sombre, elle ferma le journal et attrapa l’autre livre sur son bureau.

La princesse Twilight Sparkle ouvrit son livre dédicacé reçu en avance de Daring Do, le seul poney à part elle recevant une version dédicacée et en avant-première était son amie Wonderbolt, Rainbow Dash. Un message à travers l’esprit de ruche lui fit savoir que quelqu’un se tenait devant sa porte.

« Entrez ! » dit-elle assez fortement pour être entendue à travers la porte.

Chrysalis entra dans la chambre de sa fille avec un sourire au visage.

« Bonjour Twilight, bien dormi ? »

« Assez pour être en forme merci, tu sais que la politique m’épuise », lui répondit-elle.

Twilight se leva pour enlacer sa mère. Cela faisait deux ans à présent depuis le mariage de son frère adoptif et Twilight avait bien grandi depuis. Elle faisait à présent presque la taille de la princesse Luna et en continuant ainsi, arriver à celle de Celestia ne prendrait plus très longtemps. Sa carapace garda le même noir que d’habitude mais une petite partie autour de son abdomen avait commencer à se développer en une partie plus lavande, similaire au bleue de sa mère.

Durant ces deux années, elle avait vécu plusieurs événements, du retour de l’Empire de Cristal à la rage destructrice de Tirek dont elle et sa ruche avaient aidé après avoir reçu les pouvoirs des trois alicornes. Son amie Fluttershy avait même réussi à réformer Discord mais la cerise sur le gâteau était la naissance récente de la nièce de Twilight, Flurry Heart.

« Elle était une petite boule de problèmes… » pensa Twilight en ricanant.

« Les autres reines peuvent être encore pires », répondit Chrysalis en brisant l’accolade.

« Et je ne les ai même pas rencontrées », lui fit remarquer Twilight toujours en rigolant.

« C’est sur le point de changer. »

« Pourquoi dis-tu ça ? » demanda Twilight en levant un sourcil et penchant sa tête sur le côté d’un air interrogateur.

Chrysalis secoua la tête pour chasser cette pensée de son esprit.

« Peu importe, je devrais pouvoir gérer la politique pendant que tu passes du temps avec tes amies. »

« Ok, si tu le dis. Du moment que tu n’envahis aucune capitale pendant mon absence, ça devrait aller », répondit Twilight avec un sourire en coin.

« Tu ne vas jamais me lâcher avec ça hein ? » demanda Chrysalis en roulant des yeux.

« Honnêtement, je ne sais pas ce que tu as fait pendant ces dix-huit ans ou les cent ayant précédés. »

« Oh ils étaient terribles, je me demande moi-même comment j’ai fait pour y survivre », répondit de manière sarcastique Chrysalis en essayant d’imiter Rarity.

Les deux prirent un petit moment pour en rire avant que Spike n’entre à son tour et fasse savoir sa présence. Le dragon était toujours jeune mais avait aussi grandi dans les mois ayant suivi la naissance de Flurry Heart. Son corps et sa queue s´étaient allongés au point qu’il doive à présent marcher à quatre pattes, sa taille égalant celle d’un poney adulte. Deux petites ailes commençaient à se développer dans son dos et des dents tranchantes prenaient place dans sa gueule. Il devenait un vrai dragon sans le besoin de collectionner des choses brillantes au passage.

« Hey Twilight, elles sont là ! Elles devraient remercier la princesse pour leur avoir affecté un hélicoptère, ces trucs coupent grandement le temps de voyage. »

Twilight roula des yeux à la tentative d’humour tandis que Spike garda un sourire en coin malgré tout.

« Je ne fais toujours pas confiance à ces créations mécaniques », lâcha Chrysalis.

« Ils sont beaucoup plus sûrs que tu ne le pense, la rassura Twilight, tu es certaine que ça ne te dérange pas que je prenne du temps libre ? »

« Certaine », répondit Chrysalis en donnant un dernier câlin à sa fille avant que Twilight ne pose son livre.

Chrysalis escorta ensuite sa fille vers ses amies mais pas sans jeter un coup d’œil au journal qui appartenait autrefois à sa mère.

 

 

                                                                   A suivre…

 

Note de l'auteur

Prologue du chapitre 2, nous montrant un peu le passé de Crudelis et d'Avia, j'espère qu'il vous aura plu.

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.