Discord icon

Armageddon

Il était dans son château. Fluttershy se tenait devant la porte et s'apprêtait à partir.

"Tu dois vraiment y aller ?" demanda Discord.

La pégase se mit à sourire. "Je pars seulement pour la nuit, mon chéri. Après tout, ce n'est pas tous les soirs que Twilight vient en ville. Et on n'a pas eu de soirée entre filles depuis longtemps !"

"Oui, mais …" Il se gratta nerveusement les doigts. "Je pensais que nous pourrions avoir une soirée… juste toi et moi."

Il baissa les yeux tristement. Puis il sentit les doux sabots de Fluttershy lui lever le menton pour que ses yeux puissent rencontrer les siens. Même si son Regard ne pourrait jamais le contrôler de la même façon qu'il le faisait avec les animaux, il savait qu’il serait toujours capable de lui réchauffer le cœur. Puis elle l'embrassa doucement sur le museau.

"Eh bien si c'est ce que tu veux", dit-elle. "Demain, nous n'aurons qu’à laisser Screwball chez Derpy pour une soirée pyjama et nous passerons toute la nuit ensemble. Qu'est-ce que tu en dis ?"

Ses lèvres se formèrent lentement dans un sourire et il hocha la tête.

"En plus", continua Fluttershy, "ce n'est pas comme si tu restais seul ce soir."

Comme si c'était le signal, une Screwball âgée de quatre ans venait d’apparaître entre les deux.

"Maman, Maman !" dit-elle en sautillant. "Tu peux me lire une histoire pour m’endormir ?"

"Désolé, ma chérie", dit la pégase en prenant la pouliche dans ses bras.

"Maman doit partir."

"Où tu vas ?"

"Avec tes tantes. Je serai de retour avant demain matin." Elle embrassa sa fille sur le front. "Sois gentille avec ton père, d'accord."

"Oui, maman."

Une fois qu'elle avait disparu, Discord s’effondra sur le canapé. La jeune Screwball lui tapota la jambe.

"Pourquoi t'es triste papa ?"

Le draconequus regarda les yeux en spirale de la douce petite pouliche qui étaient remplis d'inquiétude, mais toujours aussi adorables. Il sourit légèrement puis il mit sa fille sur ses genoux.

"Ta maman manque juste à ton vieux père, c'est tout."

Screwball acquiesça. Discord leva les yeux quand il sentit une goutte de chocolat au lait tomber sur sa tête. Il sourit quand il la vit tomber d'un nuage de barbe à papa. Il se faufila hors de la voie et fit apparaître un verre pour le remplir du liquide chocolaté.

"Tu te sens mieux ?" demanda Screwball.

Il se tourna vers la pouliche et la serra dans le creux de son bras. "Oui, ma chérie. Je me sens beaucoup mieux."

La scène se décala et Discord se trouvait désormais dans le jardin. Il regarda alentour ; de la verdure.

"D'accord !" dit-il. "Où tu es ?"

Il entendit un rire et se retourna. Screwball, qui était désormais une adolescente, le scrutait de derrière un arbre.

"Aha !"

Elle haleta et se téléporta loin de sa position.

"Tu peux courir, mais tu ne peux pas m’échapper !"

Il était sur le point de rechercher sa fille quand il entendit un autre rire, celui-ci était doux et enchanteur. Il sourit malicieusement et se déplaça aussi discrètement que possible vers le son. Il avait ensuite remarqué une tache rose derrière un buisson. Riant à lui-même, il se téléporta à cet endroit et Fluttershy fut surprise quand il la prit dans ses bras.

"Je te tiens", murmura-t-il.

Fluttershy se mit à grogner. "Il faut vraiment inventer de nouvelles règles à ce jeu."

"Des règles ? Ma chère, as-tu oublié à qui tu t'es mariée ?"

Il colla ensuite ses lèvres sur les siennes dans un baiser passionné. Elle gémit en réponse.

"Sérieusement, vous allez faire ça à chaque fois que vous allez vous attraper ?"

Le couple se recula pour voir Screwball les regardant d’un air renfrogné, avec un Zany âgé de deux mois dans ses bras.

"Je pense que tu as raison Fluttershy", dit le draconequus, "nous devons inventer de nouvelles règles, comme par exemple lorsqu'une certaine créature embrasse une certaine jument, ils doivent faire pareil à tous les autres joueurs !'"

"Attends, quoi ?"

Screwball cria quand ses parents les tirèrent, elle et Zany, dans un câlin de groupe. Ils commencèrent à rire et les enfants ne pouvaient pas résister à rire plus longtemps quand ils resserrèrent leur étreinte.

L'image avait complètement disparu quand Discord se réveilla de son rêve. Il se redressa et se rendit compte qu'il s’était endormi sur un de ses nuages. Il baissa les yeux et vit Zany qui dormait paisiblement dans ses bras. Il sourit au visage innocent de l'enfant et caressa sa crinière rose.

Cette crinière rose…

Elle était exactement comme celle de Fluttershy.

Les yeux de Zany commencèrent alors à s’ouvrirent, dévoilant ses yeux en spirale. S'ils étaient violets, ils seraient exactement comme ceux de Screwball.

Discord se rappela ainsi des souvenirs de son rêve.

"C’était l'bon temps", murmura-t-il.

Depuis qu'il était tombé amoureux d'elle, Fluttershy avait toujours fait le bonheur de sa misérable existence. La naissance de Screwball avait doublé cette joie. Ils étaient une famille. Ils s’aimaient, ils se consolaient à chaque fois qu’ils étaient tristes. Bien sûr, ils avaient eu des hauts et des bas, mais ils s'arrangeaient toujours pour que ça se termine bien à chaque fois.

Alors pourquoi ça ne pouvait pas se finir de la même manière cette fois-ci ?

Il connaissait la réponse. Fluttershy lui avait brisé le cœur.

Depuis leur mariage, il n’avait pas passé un seul jour sans Fluttershy. Même quand elle n’était pas là, elle ne partait jamais pour très longtemps. Maintenant qu'il y pensait, ce fut la plus longue séparation qu'ils n’avaient jamais eue. Il y avait eu un autre moment où ils s’étaient séparés dans d’horribles circonstances. Durant sa captivité, il l’avait carrément forcée à se marier avec lui et dans sa colère, il lui avait fait physiquement du mal. Puis il l'avait libérée et elle était revenue à lui quelques jours plus tard.

Mais là, c’était différent. Cette fois, elle ne reviendrait pas. D’ailleurs pourquoi est-ce qu’elle reviendrait ? Après tout, il était clair rien qu’en voyant la façon dont elle avait embrassé cet étalon qu'elle ne l'aimait pas autant qu’elle le prétendait. Elle l'avait détruit.

Personne ne lui avait dit que l'amour ne durait pas éternellement.

Puis ce fut autour de Screwball : sa fille, sa chair et son sang, sa protégée chaotique.

Elle n'était pas différente de sa mère.

Elle l’avait laissé tomber elle aussi, de toute évidence elle s'en fichait de savoir ce qu’il ressentait en ce moment. Elle et sa mère étaient probablement dans la maison de cet étalon, en se réjouissant de la façon dont ils avaient brisé le Seigneur du Chaos.

Discord secoua la tête. Non, il ne pouvait pas être brisé ! Il était plus puissant que n’importe quel poney dans tout Equestria !

"Regardez le monde que j'ai créé !"

En faisant ça, il pensait que ce serait la preuve qu'il n'était pas faible, mais dès qu'il posa les yeux sur la ville chaotique, son cœur se serra. Elle était si belle, mais qui était là pour l'apprécier ou en profiter ?

Il baissa les yeux vers Zany qui lui souriait la bouche grande ouverte. Lui au moins, il était là.

"Mais tu n'es encore qu’un bébé", murmura-t-il. "Tu pourrais aimer n’importe quoi."

Il mit sa patte sur son cœur. Il battait plus lentement que d'habitude et il pouvait sentir chaque battement.

Il avait dit maintes fois à sa famille que l'amour était la forme de chaos la plus puissante qui existait en ce monde. Quelle ironie de savoir que ce même chaos causerait finalement sa perte.

"Le voilà !"

Ses oreilles se dressèrent au son de la voix de la Princesse Twilight. Il baissa les yeux sur le sol. Les six porteurs des éléments d’équilibre étaient juste en dessous de lui, mais le seul poney qu'il avait vraiment remarqué était Fluttershy. Tandis que les autres le regardèrent avec des yeux remplis de colère, ses yeux étaient tristes et humides quand il croisa son regard.

Malgré tout ce qui s'était passé ces deux derniers jours et en dépit de la tension qui régnait entre eux, il pensait qu’elle était toujours la plus belle chose qui existait en ce monde.

"Est-ce que tu m'écoutes ?"

Discord était tellement concentré sur sa femme qu'il n'avait pas entendu un seul mot des paroles de Twilight.

"J’ai dit : les vingt-quatre heures se sont écoulées !"

Il se gratta la tête. "Les vingt-quatre heures ?"

"Oui ! Et je vois que tu es toujours en train de provoquer le chaos !"

Toujours confus, il ramassa Zany et vola vers le bas. "J’ai raté quelque chose ?"

"Oui !" s’exclama Rainbow Dash. "Ta santé mentale !

"Nous allons te donner une dernière chance, Discord", déclara Twilight. "À moins que tu ne cesses cette folie ici et maintenant, nous n’aurons pas d'autre choix que d'utiliser les éléments d'équilibre."

Les yeux de Discord s'élargirent dans la peur et il regarda de nouveau Fluttershy.

"Tu ...Tu les laisserais... faire ça ?"

La pégase baissa la tête honteusement.

"Je pensais que tu avais changé, mais je me suis trompé."

Il ne pouvait pas le croire. Certes, elle l'avait trahi, mais jamais il aurait pensé qu'elle serait aussi cruelle pour le changer en pierre ! Il frissonna au souvenir de sa prison de pierre. Il serait figé pour toujours. Il serait seul dans le froid. Il entendrait le monde autour de lui sans jamais faire partie de celui-ci. Fluttershy savait déjà tout ça. Ce fut la raison pour laquelle il devait lui demander :

"Pourquoi, Fluttershy ? Pourquoi ?! Qu'est-ce que j’ai fait pour mériter ça ?! Est-ce que j’ai était un mauvais mari ? Est-ce que je t’ai offensée ? Était-ce parce que j’avais crié sur Screwball ? Parce que je te rappelle que je me suis excusé pour ça !"

"Hé", dit Applejack en regardant aux alentours. "Où est Screwball ?"

Discord se mordit la lèvre. "Elle... elle... elle visite une chocolaterie à Fillydelphia."

Il ne pouvait pas leur dire que Screwball l'avait abandonné. S'il le faisait, elles sauraient qu'elle le détestait et qu’elle s'en fichait de savoir s'il serait de nouveau changé en pierre. Mais le fait qu'elle n’était pas avec sa mère l'inquiétait.

"S'il te plaît, Discord", plaida Fluttershy en s'avançant. "Ça peut se finir d’une autre façon. Nous pouvons rentrer à la maison et être une famille, comme nous le devrions. Sois l'étalon dont je suis tombé amoureuse, l'étalon avec lequel je me suis mariée, l'étalon avec lequel j'ai élevé mes enfants."

Ses beaux yeux turquoise étaient maintenant remplis de larmes. "Discord, s'il te plaît ..."

Il voulait faire ce qu'elle demandait et la prendre dans ses bras, mais le souvenir de la voir avec cet autre étalon brûlait encore dans son esprit.

"Si tu m’aimes tant", dit-il sèchement, "pourquoi tu m’as trahi ?!"

"Je ne t’ai pas trahi !" insista Fluttershy. "C'était..."

"Si tu m’aimes autant, pourquoi est-ce que tu es toujours de leur côté ?"

"Discord, s'il te plaît écoute moi ..."

"Tu serais prête à me changer en pierre ? Ton propre mari ?" Il leva Zany. "Le père de cet enfant !"

Tout à coup, le bébé avait disparu de ses mains pour réapparaître sur le dos de Fluttershy. Les mains de Discord tombèrent à ses côtés.

"Toi aussi, Zany ?" il s’étouffa.

Sa femme, sa fille et maintenant son fils. Tout ce qui restait de son cœur brisé avait été détruit à cet instant. Il tomba à genoux dans la défaite.

Que lui restait-il pour continuer à vivre ?

Les six juments inclinèrent leur tête dans la confusion.

"Eh bien", prononça Discord en soulevant légèrement ses yeux. "Qu'est-ce que vous attendez ? Faites-le."

"Discord ..." commença à dire Fluttershy.

"J’ai dit FAITES-LE !"

Elle haleta, puis elle baissa la tête. Twilight se tourna vers elle avec sympathie, mais il était clair qu'elle était tout aussi choquée.

"Je suis désolée, Fluttershy", murmura-t-elle.

Les six juments avaient utilisé les éléments d’équilibre à plusieurs reprises, mais cette fois, aucune d'entre elles ne voulait utiliser leur pouvoir. Zany fit un sourire diabolique quand la corne de Twilight commença à briller. Discord leva les yeux vers Fluttershy, elle avait désormais les larmes qui lui coulaient sur ses joues. Il continua tout de même à la regarder, il ne cligna même pas des yeux. Malgré le fait qu'elle pleurait, il voulait que son beau visage soit la dernière chose qu'il verrait en ce monde.

"Je t'aime Fluttershy", dit-il dans un souffle.

Il saisit ses mains et se prépara à de ce qui allait suivre.

"ATTENDEZ !"

Twilight arrêta le sort et leva les yeux. Tout le monde fit la même chose. Screwball, à la vitesse d’un éclair, avait atterri entre son père et les poneys.

"Vous ne pouvez pas faire ça !"

"Screwball, ma chérie", dit doucement Twilight. "Recule."

"Non ! Tout ça n’est qu’un énorme malentendu !"

"Chérie, s'il te plaît ..." exhorta Discord, ne voulant pas que sa fille partage son sort.

"Papa ! Celle que tu as vu embrasser l’autre étalon c’était pas maman ! C’était un changelin ! C’étaient tous les deux des changelins !"

La mâchoire du draconequus chuta. "Quoi ?"

"Oui !" cria Fluttershy. "C’est vrai ! Jamais je ne te trahirais, Discord !"

"Mais ... mais ... pourquoi tu voulais me changer en pierre ? Tu ne voulais pas te débarrasser de moi pour que tu puisses partir avec cet étalon ?"

"Ça n'aura pas été pour toujours ! Nous voulions juste te donner du temps pour réfléchir et te calmer ! Je ne voulais pas faire ça, mais après la façon dont tu as agi hier et quand tu m’as parlé de reconquérir Equestria, je ... Je pensais que je n'avais pas le choix ! "

"De quoi tu parles ? Je ne t’ai jamais dit que voulait reconquérir Equestria !"

"C’était Chrysalis !" Déclara Screwball.

Twilight leva un sourcil. "Comment tu le sais ?"

La pouliche posa son regard sur Zany.

"Pourquoi vous ne leur dites pas vous-même ?"

Les poneys haletèrent et se tournèrent vers le bébé. Ses yeux brillaient dans des flammes vertes. Fluttershy hurla et le laissa tomber quand il commença à croître. Tout le monde recula quand il prit la forme de Chrysalis. Elle grogna envers Screwball.

"Tu sais que tu commences vraiment à me courir sur le système, gamine ?"

"C'est elle !" cria Applejack.

Discord attrapa Fluttershy et Screwball et les rapprocha puis il montra ses crocs à la Reine des Changelins.

"Qu'est-ce que tu as fait de mon fils ?!" demanda Discord, rempli de rage.

"Peu importe !" hurla Chrysalis. "La seule chose dont vous devriez vraiment vous inquiéter est que je mette mon Plan B à exécution !"

Elle siffla et tout le monde haleta quand un essaim de changelins avait recouvert le ciel.

Discorde rit. "Tu crois vraiment qu’une poignée d’insectes peut m'arrêter ?"

Il claqua des doigts pour se téléporter lui-même et les poneys qui l’entourait.

"Ha !" cria Discord quand ils réapparurent. "Je lui ai montré qu'il ne fallait pas ... ?"

Il haleta et vit que Chrysalis était encore en face de lui. Ils avaient voyagé seulement de quelques mètres. La reine jeta sa tête en arrière dans un rire.

"Pauvre idiot !" le railla-t-elle. "Pendant que j’avais pris l'apparence de ton fils, je me suis nourrie de ton amour ! Et le seul pouvoir qui te restait a été dépensé dans la pluie de chocolat au lait !"

"Non !" cria le draconequus en regardant sa patte et sa griffe. "C'est impossible !"

"Grosse erreur, Chrysalis !" hurla Twilight alors qu’elle chargeait la magie dans sa corne. "Maintenant vous allez retourner dans la forêt des changelins, là où se trouve votre place !"

Alors que toute la magie était sur le point de se transférer à sa couronne, la corne de Twilight avait disparu.

"Q-quoi ?" elle haleta. "Co-comment ? P-pourquoi ... Pourquoi ce genre de choses n’arrive qu’à moi ?!"

"J'ai absorbé la puissance de Discord", rit Chrysalis, "ainsi que celle de sa fille. Et maintenant que tu ne peux plus utiliser ta magie, plus rien ne peut m’arrêter désormais !"

Pinkie plissa les yeux vers elle. "Vous n'êtes pas une très gentille jument !"

"Vraiment ? Je n’avais pas remarqué."

Ils étaient maintenant entourés de changelins, que ce soit dans les airs ou sur le sol. Chrysalis se mit à encercler ses ennemis.

"Ça fait longtemps que j’attends de pouvoir me venger pour ce que vous m’avez fait il y a des années !" jubila-t-elle. "C’est dommage que la princesse Cadence et Shining Armor ne soient pas là pour se joindre à notre petite fête, mais bon je leur rendrai visite un peu plus tard. Je vous ai tous observés pendant que vous meniez vos parfaites petites vies et bien … J’ai trouvé qu’elles étaient trop parfaites à mon goût ! Donc j’en ai profité pour épicer un peu les choses".

Twilight fit face à la reine. "Qu'est-ce que vous racontez ?"

"Oh, tu ne l’as pas deviné ?"

Elle haleta au son de sa propre voix et se retourna quand elle vit un double d'elle-même.

"C’était moi qui avais dit à ton petit ami il y a quelques années qu'il n'était rien pour toi et que ce n’était qu’un simple roturier."

L’Alicorne se raidit. "Quoi ?"

Chrysalis se retourna sur elle-même. "Bien sûr, ce fut la seule chose que j'ai faite. Après tout c’est toi qui as refusé d’en discuter avec lui. Vraiment, quel dommage. Il allait même te demander en mariage."

Twilight agrippa son cœur. Pendant tout ce temps, elle avait pensé que la raison pour laquelle il l’avait quitté était parce qu'il ne croyait pas qu’une une relation entre une princesse et un garde fonctionnerait. Avec tout ce qu’il disait à propos des formalités, ça lui avait semblé être la raison la plus logique, même si cette idée était paradoxale puisque son frère et sa babysitter s’étaient mariés.

Maintenant qu'elle connaissait la vérité, elle sentit un poids de culpabilité sur ses épaules.

"Flash", prononça-t-elle.

Chrysalis sourit et se pencha sur la licorne blanche. "Votre relation amoureuse n'a pas été si difficile à détruire, Mlle Rarity."

Rarity haleta quand la reine se transforma en Fleur-de-Lys.

"Je n'ai même pas eu besoin de l’embrasser pour vous mettre en colère", dit-elle dans sa nouvelle voix. "Mais bien sûr, je devais le faire lorsque vous aviez décidé de revenir à lui. Oh, vous auriez dû voir la façon dont il me résistait. Il n'arrêtait pas de me dire à quel point il vous aimait ! Si seulement vous l’aviez écouté."

La licorne imita le geste de Twilight et des larmes se formèrent dans ses yeux.

Après avoir repris sa forme, la reine des changelins se tourna vers Applejack.

"Je voulais prendre la forme de Rarity afin de raviver l'ancienne flamme de ton cher petit Spikey-Chou, mais j’avais besoin de ton amitié avec cette idiote de licorne pour que Discord soit de nouveau changé en pierre."

"Vous étiez derrière tout ça depuis le début ?" demanda Twilight dans l'incrédulité.

"Exactement."

"Je ne comprends pas", déclara Screwball. "Enfin que je comprends pourquoi vous êtes en colère contre elles, parce qu'elles ont participé à votre défaite et tout ça, mais pourquoi vous en prendre à mon père ?"

La Reine des changelins darda son regard vers la pouliche. "Je veux qu’il sache ce que ça fait d’avoir le cœur brisé !"

Sans avertissement, elle tira un rayon vert sur Discord, l'envoyant valser dans un chalet flottant. Berry Punch passa la tête par la fenêtre pour voir ce qui se passait. Une fois qu'elle l’avait fait, elle ferma les volets.

"Papa !" cria Screwball.

"Faites ce que vous voulez avec les autres !" commanda Chrysalis à son armée. "Le draconequus est à moi !"

La pouliche plissa les yeux. "Pas si je vous en empêche !"

Avec un grand cri, elle se jeta sur la reine. Chrysalis glapit de surprise, mais ne laissa pas baisser sa garde.

"Hors de ma route !"

En utilisant sa magie, elle éjecta la pouliche. Et Screwball avait atterri à l'intérieur d’une foule de changelins.

"Screwball !" hurla Fluttershy en volant dans les airs. "Attends, ma chérie ! Maman arrive !"

"Arrêtez-la !" cria Chrysalis.

"Oh non, vous ne l'arrêterez pas !" s’exclama Rainbow Dash.

Alors que plusieurs changelins étaient sur le point d'appréhender Fluttershy, Rainbow avait foncé sur eux en les renversant comme des quilles de bowling.

"Tenez bon, les filles !" cria Twilight à ses amis. "Battez-les du mieux que vous le pouvez !

La pégase au pelage cyan pilonna ses sabots ensemble. "Compte sur moi !"

Elle laissa échapper un cri de guerre quand elle chargea les changelings. Elle s’arrêta dans son élan avant qu'elle ne puisse se lancer sur sa plus jeune fille.

"Prism ?" interrogea Rainbow Dash.

La pouliche cligna des yeux vers elle et sourit sournoisement. Rainbow réalisa la vérité trop tard quand Prism lui donna un crochet du droit. Fluttershy attrapa son amie dans les airs.

"Ne les laissez pas vous distraire !" cria Twilight. "Rappelez-vous, ce sont juste des changelins !"

"Oh vraiment ?"

L’Alicorne se retourna et eut le souffle coupé à la vue de son ex-petit ami.

"Ce n’est pas un changelin qui t'a brisé le cœur, princesse", déclara le faux Flash Sentry avec un sourire. "C’est moi qui ai dit que tout était fini entre nous."

Twilight hurla quand elle vit un autre changelin déguisé en Flash

"Mais même après toutes ces années", dit-il, "tu n'es même pas venue me parler."

"J'ai dit que tout était terminé", déclara un troisième Flash.

"Mais tu as été d'accord avec moi", dit un autre.

Twilight essaya de sortir de la foule, mais de plus en plus de Flash commençaient à apparaître et la foule se refermait lentement sur elle. Elle voulait bloquer leurs mots pour sortir et se battre, mais ils ressemblaient tellement à Flash …

"Ne les écoute pas, Twilight !" cria Applejack. "Ce sont des mensonges' !"

"Et c’est toi qui oses dire ça !"

La cowgirl déglutit au son de la voix de son dragon bien-aimé. Bientôt, tous les changelins autour d'elle ressemblaient à Spike.

"C’est drôle que tu tiennes tellement à toujours dire la vérité …" dit l’un d’eux.

"... Pourtant il t’a fallu une éternité pour avouer tes sentiments envers moi !" termina un autre avec un ricanement.

"Si tu ne me l’avais pas dit, je me serais marié avec Rarity !"

"Mais si tu veux vraiment savoir la vérité, AJ ..."

"... Même si je me suis marié avec toi ..."

"... Tu ne seras jamais aussi belle ..."

"... Ni aussi chic ..."

"... Ni aussi sophistiquée que Rarity !"

"C’est ça qui t’as toujours tracassé l’esprit, n’est-ce pas ?"

"Le fait que j'ai aimé Rarity ..."

"...En premier !"

Applejack couvrit ses oreilles. "Non ! Ce n’est pas vrai ! Ce n’est pas vrai ! Spike m’aime ! Il peut avoir aimé Rarity, mais il m'a choisie !"

"Tu es sûre qu'il t'a choisi parce qu'il t'aimait ?"

"Ou juste parce qu'il t’a choisi en dernier recours ?"

Le dernier changelin qui venait de parler cria quand il fut touché par la magie de Rarity.

"Du nerf ma chérie !" dit-elle. "Tu sais très bien que notre cher petit Spikey-Chou n’agirait jamais de cette manière !"

"Et après tu dis que je suis infidèle !"

Rarity se retourna et vit plusieurs changelins qui avaient pris la forme de Fancy Pants.

"Tu parles toujours de ce dragon avec une grande estime …", dit l’un d’entre eux.

"... Et tu me reproches de t’avoir trompée !" termina un autre.

"Là encore, tu pourrais peut-être avoir raison."

"Après tout, je ne t'ai pas vraiment dit où j'allais ce jour-là ..."

"Et ça ne m’a pas dérangé quand tu m’as vu dans ses bras !"

"Honnêtement, ma chère, tu es devenue si ennuyeuse avec le temps."

"Toujours à parler de Ponyville !"

"Tu n’as même pas su me donner un fils !"

"Arrêtez ça !" cria désespérément Rarity. "Jamais Fancy Pants ne me dirait des choses aussi vulgaires !"

Un des changelins qui était derrière elle se mit à sourire. "Peut-être pas devant toi."

La licorne cria et tira sur autant de changelins qu'elle le pouvait avec sa magie, mais ils continuaient à venir en lui criant des insultes. Rainbow Dash décida de donner un coup de sabot et fonça à travers la foule. La pégase hésita lorsqu’un changelin avait pris l’apparence de Prism.

"Tu ne voudrais pas frapper ta propre fille, n’est-pas ?" dit-il en souriant innocemment.

Avant que Rainbow ne puisse répondre, elle fut attaquée par derrière par des doubles de Soarin et des jumeaux.

Pendant ce temps, Pinkie sourit quand un changelin prit l’apparence de Red Shoes. Elle explosa de rire. "Oh, si Red était ici ! Il n’en croirait pas ses yeux !"

Le changelin inclina la tête et avait ensuite pris la forme de Blueberry. Pinkie se mit de nouveau à rire.

"J'adore ce truc ! Ooh ! Transforme-toi en moi ! Transforme-toi en moi !"

Le changelins grogna. "Oublie ça !"

Ensuite, il la plaqua au sol. Grâce à tout ça, Fluttershy s’était frayé un chemin dans la foule pour partir à la recherche de sa fille.

"Screwball !" appela-t-elle. "Screwy, où es-tu ?"

"Maman !"

Fluttershy vit sa fille courir vers elle. Son soulagement fut de courte durée quand une seconde Screwball s’était mise entre elles.

"Maman, arrête ! C'est un imposteur ! Je suis la vraie Screwball !"

"Non, tu ne l’es pas !" insista la première Screwball. "Je suis la vraie Screwball !"

"Non je le suis !" dit une troisième Screwball.

"Je suis Screwball !"

"Je suis Screwball !"

"Non, je suis Spartacus !" cria Pinkie Pie.

Une fois que Chrysalis était sûre que son armée avait le contrôle de la situation, elle avança vers son ennemi. Le draconequus se remettait de sa collision, se frottant la tête tout en essayant de se lever.

"Enfin", déclara la reine. "Tu es à moi !"

Elle cria, quand elle fut frappée par une boule de lumière dorée.

"Devinez quoi, votre altesse !" dit Discord. "Il me reste encore un peu d’énergie en réserve !"

Alors que la reine se remettait de son choc, Discord parcourait la foule à la recherche de sa famille. Il repéra sa femme dans le centre d'un cercle de Screwballs. Vu la façon dont elle tremblait, il ne faisait aucun doute qu'elle était la vraie Fluttershy.

"Maman, tu dois m’écouter !" cria désespérément l'une des Screwballs.

"C’est vraiment moi !"

"Elle ment !" insista une autre. "Je suis la vraie !"

"Non c’est moi !"

Fluttershy regarda frénétiquement toutes les Screwballs. "Oh, mais je ne sais qui est la vraie !"

Discord venait d'apparaître dans le centre du cercle à côté de sa femme. Il tendit sa patte vers l'armée de clones.

"Silence !"

Toutes les Screwballs se turent.

"Très bien, il n'y a qu'un seul moyen de savoir qui est la vraie Screwball !"

Il se racla la gorge et commença à chanter :

"Oh mon doux bébé

Sans toi, je serais seul

Je resterai à tes côtés

Quel que soit les épreuves

... "

La plupart des clones se regardèrent dans la confusion, mais l’une d’entre elle se mit à sourire et termina le second couplet :

"Je serai toujours là pour toi

Et tu m’en donnes la force

Parce que tu es ma fille Screwball

et tu vas maintenant fermer tes yeux ."

Discord sourit et prit la pouliche dans son autre bras.

"C'est ma fille !"

Les changelins grognèrent et se mirent à bondir sur le trio, mais Discord avait été plus rapide et se téléporta avec sa famille hors de la voie, ce qui fit entrer leurs agresseurs en collision. Ils réapparurent seulement à quelques mètres de distance, mais au moins ils étaient cachés derrière un chariot de foin.

"Je suis tellement désolé", s’excusa enfin Discord

"Moi aussi", dit Fluttershy en prenant sa patte.

"On n'a pas l'temps pour ça !" déclara Screwball en esquivant un changelin qui volait au-dessus d'eux.

Son père hocha la tête. "Très bien. Vous deux, vous restez ici. Moi je me charge de Chrysalis."

"Qu'est-ce que tu racontes, papa ? Je peux me battre !"

"Non, je vous ai déjà perdues une fois, je ne vous perdrai pas à nouveau !"

"Mais..."

"Écoute ton père, ma chérie", dit Fluttershy avant de se tourner vers son mari. "Sois prudent."

"Je le serai", promit Discord.

Mais Screwball protesta de nouveau. "Tu n’es pas assez fort, papa ! Elle va te tuer !"

Il l'embrassa sur le front. "Tout ira bien."

Puis il se tourna vers sa femme et Screwball vit une expression de douleur dans ses yeux. Une larme coula sur sa joue quand Discord posa ses mains sur les épaules de son amour et l'entraîna dans un long baiser désespéré. Fluttershy se cramponnait à lui, ne voulant pas le lâcher.

Comme s'ils partageaient leur dernière étreinte.

Ils ne voulaient pas se séparer, mais les cris de leurs amis les avaient contraints à le faire.

"Je t'aime", dit brusquement Fluttershy.

Discord lui caressa la joue. "Je t’aime aussi."

Ils se penchèrent pour s’embrasser de nouveau quand un changelin tomba à côté d'eux.

"Tu devrais probablement ..." commença à dire Fluttershy.

"Oui."

Discord battit des ailes et s’envola dans le ciel.

"Hé, Chrissie !" cria-t-il. "Ta mère mange des punaises !"

La reine grogna et se mit à le poursuivre.

Les autres se battaient se battaient de toutes leurs forces contre les changelins, mais ils étaient beaucoup plus nombreux. Rainbow Dash était en train de préparer un arc-en-ciel supersonique quand quelque chose agrippa sa jambe.

"Maman !" cria Prism.

Rainbow se mit à grogner. "Pas question que je tombe à nouveau dans ce piège !"

"Qu'est-ce que tu racontes ?"

La pouliche glapit quand la jument la souleva par la queue. "Il est grand temps que je vous donne une bonne leçon !"

Elle prit de la hauteur dans le ciel. La pouliche dans son étreinte hurla dans la terreur.

"Maman, qu'est-ce que tu fais ?! Tu es devenu folle ?!"

"Dit celui qui pense pouvoir tromper Rainbow Dash la jument la plus rapide d’Equestria !"

"Maman, fais pas ça !"

Rainbow laissa tomber la pouliche. Elle cria quand elle chuta au sol. Elle battit des ailes, mais elles n’étaient pas assez fortes pour soulever son corps. Dès que Rainbow vit cela, ses yeux s’élargirent.

"Prism ?"

"AIDEZ-MOI !"

Prism pensait qu'elle était fichue. Elle ferma les yeux et se prépara à l'impact, mais le choc ne vint jamais. Quand elle ouvrit les yeux, elle était sur le dos de sa mère

"Qu’est-ce qui t’a prise, maman ?!" dit-elle. "T’as essayé de me tuer ?! Tu sais très que je ne peux pas voler !"

Au lieu de répondre, Rainbow la déposa sur un balcon et cria, "Je peux savoir ce que tu fais ici ?! Je t’avais dit de rester à la maison !"

"Je voulais vous aider !" insista la pouliche.

"Tu aurais pu te faire tuer !"

Prism croisa ses pattes avant. "Ouais, c’est ce que t’as essayé de faire quand TU M’AS CARRÉMENT LAISSÉ TOMBER DU CIEL !"

"Je pensais que tu étais un changelin ! Où est ton père !? Où sont les jumeaux !? Pourquoi ils ne sont pas là pour s'assurer à ce que tu ne fasses pas ce genre de bêtises !?"

"Rainbow !" cria Applejack quand elle éjecta un changelin déguisé en Cinnamon Roll de son dos. "Tu pourrais pas sermonner ta fille un peux plus tard et nous donner un p'tit coup de sabot ?! "

La pégase plissa les yeux vers sa fille.

"Surtout tu ne bouges pas d'ici !"

"Mais ce n'est pas même notre maison !" protesta Prism.

Sa mère l'ignora et retourna à la lutte. Une seconde plus tard, Dinky marcha à côté de la pouliche.

"Que fais-tu sur notre balcon ?" La licorne se tourna vers la bataille. "Et qu'est-ce qui se passe ?" Elle haleta. "Est-ce que les clones de la lune nous ont finalement attaqué ?!"

Prism regarda la licorne étrange et secoua la tête.

En bas, Twilight donnait sauvagement des coups de sabot sur les doubles de Flash.

"Ma corne me manque vraiment", grommela-t-elle.

Puis elle eut une idée et elle déploya ses ailes. Elle les battit si fort qu'elle envoya valser les changelins qui se trouvaient à proximité. Twilight avait un sourire béat sur ses lèvres.

"Oh oui", dit-elle en admirant ses ailes. "J'adore ces petites merveilles."

"Il y en a beaucoup trop !" cria Applejack quand elle repoussa les doubles de Cinnamon Stick.

"Nous avons besoin d'aide !" cria Rarity, qui était encerclée par des doubles de Gemstone.

Derrière le chariot de foin, Screwball essaya de convaincre sa mère de la laisser aider les autres.

"Ton père nous a dit de rester ici !" s'exclama Fluttershy.

"Mais maman, je peux les combattre !"

"Non, je ne te laisserai pas te blesser !"

Screwball allait encore protester quand elle entendit un cri familier. Elle regarda par-dessus le chariot et vit une licorne grise avec des yeux dépareillés chargeant à travers la foule avec une pouliche pégase bleu clair aux cheveux multicolores assise sur son dos. Ils portaient tous les deux des casseroles en guise de casques et la pégase agitait une cuillère en bois dans tous les sens. Screwball n’en croyait pas ses yeux.

"Dinky ? Prism ?"

Il ne fallut longtemps à Rainbow Dash pour remarquer le duo.

"Prism Soarin Dash !" hurla-t-elle. "Tu vas avoir de sacrés..."

Elle fut coupée quand une copie de Soarin se jeta sur elle. De son côté, Dinky enflamma sa corne et tira sur tous les changelins se trouvant sur son passage.

Certains attaquèrent par le côté seulement pour être frappés au visage par Prism.

"Prends ça, espèce de punk !" cria la pouliche. "Goûte-moi ça, sale..." Elle fit une pause pour frapper sur un autre changelin.

"Prism !"

À ce moment, Thunder et Lightning Dash arrivèrent. Ils avaient été à la recherche de leur petite sœur pendant ce qui semblait être des heures. Leurs mâchoires chutèrent quand ils virent la pouliche sur le dos de Dinky, luttant contre les changelins.

Leur mère avait la même expression sur son visage. Applejack lui sourit.

"Eh bien Rainbow, on peut dire que tu as élevé un sacré petit guerrier."

"Mais nous sommes toujours en infériorité numérique !" déclara Twilight.

Pinkie bondit en l'air. "Ok j'ai compris !"

Elle mit son sabot dans la bouche et siffla. Avant qu’on ne puisse cligner des yeux, les Tri-Pies avaient docilement répondu à l'appel de leur mère.

"Allez chercher les canons à fêtes, les filles !" ordonna Pinkie. "Et dites à papa d’amener le lapin !"

"On va faire une fête ?!" demanda Blueberry avec enthousiasme.

"Oh oui, les filles ! Maman vous assure que ça va être génial !"

"Ouais !" acclamèrent simultanément les triplettes.

Aussi vite qu'ils étaient arrivés, elles partirent puis revinrent avec trois canons miniatures correspondant à la couleur de leur pelage et un canon bleu plus grand pour leur mère.

"Papa sera ici dans une minute", expliqua Raspberry.

Les lèvres de Pinkie se formèrent dans un sourire sournois. "Excellent."

"Maman, est-ce qu’il y a des jeux dans cette fête ?" demanda Cherry.

"Oui il y en a un ! Ça s’appelle "Poneys vs. Clones" ! Les règles sont… d’atomiser autant de clones que le vous pouvez ! Celui qui en touche le plus obtiendra un petit gâteau ! Non ! Dix petits gâteaux ! Oh, et ... " Elle mit une moustache noire sur sa lèvre. "Vous devez porter votre moustache tout temps !"

Les triplés avaient rapidement obéi en mettant leurs moustaches en même temps.

"Bon ! Maintenant..."

Elle tourna son canon, surprenant un groupe de changelins.

"Dites bonjour à mes camarades !"

Les Tri-Pies s’extasièrent quand elles tirèrent des confettis sur les changelins, chacune espérant gagner des petits gâteaux. Au-dessus, Lightning frappa Thunder sur l'épaule, lui faisant mal au passage.

"On va pas laisser notre petite sœur et un tas de confettis nous voler la vedette !"

"Ouais !" approuva son frère. "Donnons-leur un peu de tonnerre ..."

"Et de foudre !"

Ils frappèrent leurs sabots ensemble, puis se ils s’envolèrent pour attraper un nuage. Après avoir fusionné ensemble leurs deux nuages, ils le frappèrent de leurs pattes arrière, jusqu'à ce qu’il devienne noir et prêt à gronder. Puis un coup de foudre frappa un des changelins, qui lui brûla son arrière train.

Les jumeaux rirent et continuèrent à taper dans le nuage, foudroyant tous les ennemis à proximité. Pendant ce temps, Pinkie tirait rapidement avec ses canons lorsque Red Shoes lui tapa sur l'épaule.

"Eh bien, il t’en a fallu de temps !" dit-elle. "Attends. C’est vraiment toi, n’est-pas ?"

L'étalon pencha la tête et toucha son visage. "Ouais. Je suis assez sûr que je suis moi." Il ôta son chapeau de magicien et le tendit à elle. "J’ai le lapin."

"Excellent !" Elle montra la fontaine de Ponyville. "Maintenant, va là-bas et montre-leur ton plus grand numéro !"

Red Shoes sourit quand il sauta sur le rebord de la fontaine.

"Changelins et Changelines !" annonça-t-il.

Plusieurs changelins s'arrêtèrent durant un moment et regardèrent l'étalon à la crinière rouge dans la confusion.

"Regardez !" Il montra l'intérieur du chapeau à son public. "Ceci et un chapeau ordinaire ! Complètement vide !" Il tira les manches de la veste de son costume de magicien. "Rien dans ma manche !" Il mit un sabot dans le chapeau. "Attention, abracadabra !"

Red Shoes venait de sortir une paire d'oreilles roses qui étaient beaucoup trop grandes pour tenir dans le chapeau. Il continua à tirer et les changelins prirent peur. Devant eux se tenait un grand lapin de six mètres de long avec des crocs pointus, de longues griffes et une bouche écumante.

"Très bien, Harvey", dit Red Shoes en désignant les changelins. "Ils sont tout à toi."

L'énorme lapin se mit à rugir et quelques-uns des changelins crièrent et prirent la fuite. D'autres restèrent pour continuer à lutter, pour au final être écrasés par les pattes du gigantesque lapin. Les juments et les enfants levèrent les yeux vers le monstre dans la crainte.

"Où as-tu... ?" commença à demander Applejack.

"C’est un petit tour de magie qui a mal tourné", expliqua Red Shoes. "Mais je le garde toujours pour les situations d'urgence comme celle-ci."

Pinkie soupira rêveusement. "N’est-il pas grandiose ?"

Alors que son armée se faisait battre par un lapin géant, Chrysalis parcourait la ville à la recherche de sa proie.

"Allez, sors de ta cachette et viens te battre espèce de lâche !" hurla-t-elle.

"Sérieusement, Chrissie !" répondit la voix de Discord. "Qu'est-ce qui t'es arrivé pour que tu ne veuilles plus jouer à cache-cache avec moi ?!"

Elle grogna. "Toi, voilà ce qui m’est arrivé !"

Ses oreilles se dressèrent quand elle entendit une brindille se briser derrière elle. Elle se retourna quand Discord se jeta sur elle. Les deux commencèrent à lutter l’un contre l’autre en se roulant dans la boue, se plaquant à tour de rôle sur le sol.

"Qu'est-ce que tu entends par là ?" demanda Discord.

La reine cria et changea de place avec lui. Désormais, elle avait pris le dessus. "Je me sentais parfaitement bien jusqu'à ce que tu entres dans ma vie !"

"Oh, comme c’est triste !" Il s’enroula sur son corps. "Je t'enverrai une lettre d'excuse !"

Il cria, quand elle le frappa dans l'estomac, le forçant à lâcher prise. La reine se leva et le regarda dans les yeux, à contrecœur.

"Tu as entendu dire que les changelins n'avaient pas de cœur. Mais tu ne t’es jamais demandé pourquoi ils n’en avaient pas ?"

Discord avait été pris par surprise par cette question. Il se gratta la tête, essayant de trouver une réponse intelligente.

"Euh... L’évolution ?"

Elle gémit. "Même après toutes ces années, tu n’as toujours rien compris ! Les changelins n’ont pas toujours été sans cœur. J'avais encore mon cœur quand nous nous sommes rencontrés. Tu te souviens de ces vieux jours, n’est-ce pas ?"

Il fronça les sourcils. "Tu veux dire quand tu m’as trompé et quand tu m’as utilisé comme un vulgaire pion dans ton plan pour conquérir Equestria ?!"

"Oh, Equestria n'a jamais fait partie de mon plan. Lorsque que tu l’as prise, j'ai simplement vu une opportunité et j’en ai profité."

"Mais tu as dit que..."

"J’ai menti ! La vraie raison pour laquelle je t’ai envoyé à Equestria était de te faire ressentir la douleur que j'avais ressentie ! Je savais très bien que ces poneys ne t'accepteraient jamais, tout comme tu ne m'as jamais acceptée !"

"Qu'est-ce que tu racontes ?!" demanda à nouveau Discord. "Ça n’a aucun sens !" Il fit une pause. "Wow. Je n’ai jamais su à quel point ça pouvait être agaçant."

"Mais, maintenant", dit sinistrement la reine, "je vais enfin pouvoir prendre ma revanche sur toi !"

"Pourquoi ?!"

"Pour m’avoir rejetée !"

Discord ne pouvait pas se rappeler un moment où il avait été aussi choqué. Il cligna des yeux plusieurs fois avant qu'il ne soit en mesure de parler.

"Attends. Tu... tu veux dire... que... tu étais… amoureuse… de moi ?" Il fit une pause. "Je ne sais pas si je dois être flatté ou dégoûté."

Chrysalis cria avec colère et chargea de nouveau sa corne. Discord se téléporta rapidement hors de la voie et se cacha derrière un rocher.

"Tu m’as rejetée !" Elle cria de nouveau.

"Pour ma défense", cria désespérément Discord, "j’en savais rien !"

Il se précipita dans une poubelle quand Chrysalis brisa la roche en un millions de morceaux.

"Quand je me suis rendu compte que ton cœur ne ressentait de l'amour pour personne", grogna-t-elle, "je t’ai envoyé à Equestria pour que tu saches ce que ça fait d'être rejeté !"

Discord se déplaça derrière une caisse quand la reine détruisit sa cachette.

"Je pensais que toi et moi nous étions pareils", poursuivit-elle. "Deux parias dans un monde cruel. Je pensais que tu comprendrais."

Elle ouvrit la caisse, révélant le draconequus roulé en boule. Il se précipita à l'intérieur d'une boîte aux lettres.

"Mais je ne pouvais pas arrêter de penser à toi", admit Chrysalis avec la voix brisée. "Je voulais que la douleur s'arrête. Alors, en utilisant un sort que j'avais découvert dans un livre de magie noire, j'ai retiré mon cœur de ma poitrine !"

Discord trembla. "C'est un peu excessif, tu ne crois pas ?"

Il se téléporta hors de la boîte aux lettres quand il entendit sa corne se charger au maximum. Il la regarda quand elle la fit exploser. Discord chercha frénétiquement un autre endroit ou se cacher.

"Le sort a fait beaucoup plus que je ne le pensais", déclara Chrysalis en souriant face à son impuissance. "Quand je suis devenue reine et quand j’ai commencé à avoir des enfants, j’ai découvert que ma nouvelle race de changelins n’avait pas de cœur non plus ! Malheureusement, cela signifiait aussi que nous devions remplir cet espace vide dans nos poitrines avec l'amour des autres. Oh, mais ça en valait la peine ! En nous nourrissant de l'amour des autres, nous gagnons en force ! Et ce pouvoir est beaucoup plus fort que toutes les émotions que tu ne pourras jamais m’infliger ! Et quand je me serai enfin débarrassée de toi, Equestria m’appartiendra ! "

"Ok, ok, Chrissie calme-toi !" dit Discord en levant les mains quand il recula. "Ne soyons pas hâtifs ! Ça n’aurait jamais fonctionné. Je veux dire, tu n’as pas mangé tes trois derniers maris ?"

Chrysalis grogna et était sur le point de lancer un autre sort quand quelque chose la frappa à l'arrière de la tête. Elle baissa les yeux et vit que c'était une pomme.

"Qui a jeté ça ?!" cria-t-elle en regardant aux alentours.

Alignés derrière une table en bois se trouvaient un dragon violet, deux pouliches adolescentes, un poulain avec la tête bandée et un étalon rouge musclé. Ils portaient tous un casque sur leurs têtes et tenaient tous une pomme dans leurs sabots, à l'exception de la jeune pouliche.

"Joli tir, cousine !" s’exclama Apple Blossom.

Cinnamon Roll fit craquer ses sabots. "Tout est dans le poignet, ma chère Blossom !"

"Ok maintenant, nous allons lui donner une bonne leçon ! À la manière Apple !

"T'es d’accord avec moi Papa ?"

"Eeyup", répondit Big Macintosh en hochant la tête.

"Prêt ?" s’exclama Cinnamon Stick. "On joue !"

Les Apple augmentèrent leurs munitions.

"Feu !"

Ils jetèrent leurs pommes sur la reine, qui était trop stupéfaite pour les esquiver.

Cinnamon Roll en jeta un peu vers Spike.

Il y mit le feu et les envoya avec sa queue.

Chrysalis hurla quand elles la brûlèrent

"Pourquoi vous vous mêlez de..."

Elle chargea sa corne, prête à vaporiser la famille quand elle entendit Discord trébucher sur le sol. Elle se retourna vers lui et vit qu'il fuyait.

"Je m’occuperai de vous plus tard !" cria-t-elle crié à la famille.

Discord leva les yeux pour voir la reine voler après lui. Il agita ses ailes, en espérant qu'il reprendrait de la vitesse, mais elle atterrit sur lui dans un bruit sourd.

"Maintenant, je peux enfin..."

Elle se tut en voyant les progrès de la bataille. La plupart des membres de son armée avaient succombé à la patte d’un... lapin géant.

"Non !" cria-t-elle. "Nous ne perdrons pas cette bataille ! Surtout pas contre un lapin !"

Elle tira dans le dos du lapin. Il rugit quand la magie l'enveloppa. Il y avait un éclair de lumière et à la place du monstre gigantesque se trouvait un inoffensif petit lapin blanc. Il s’enfuit dans la crainte.

"Harvey !" cria Red Shoes.

"Oh mon dieu !" prononça Screwball. "Elle est devenue beaucoup plus puissante que je le pensais !"

Fluttershy grinça des dents quand elle vit son mari gisant sous les sabots de la reine.

"Plus d'interruption !" déclara Chrysalis, sa corne brûlant de flammes vertes. "Fais tes prières, mon très cher Dissy !"

Discord essaya de lutter pour se libérer de son emprise, mais il était trop faible.

"Discord !" cria Fluttershy.

Elle vola hors de sa cachette. Screwball voulait atteindre sa queue avec ses dents, mais elle l'avait manqué.

"Maman, ne pas fais pas ça !"

Le tir d’un rayon vert provenant de la corne de la reine et un cri de douleur avait été entendu. Chaque poney et changelin se turent et se tournèrent vers le bruit. Les yeux de Screwball s’étaient élargis, la bouche de Discord était grande ouverte et tous les autres observèrent l’horrible scène avec la même expression sur leur visage.

Même Chrysalis était choquée de voir la pégase jaune tomber lourdement sur le sol.
  

 

                                              À suivre.

Licence Creative Commons Ces œuvres sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.